VOYAGE A CUBA

Le guide pratique du Local Xplorer

Top à visiter

Best Xplorations

Plats Typiques

Espagnol

-6 heures

Transport

Visa
Oui

Vaccins

JANV.

FÉVR.

MARS

AVR.

MAI

JUIN

JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

NOV.

DÉC.

Par jour d'Xploration

TOP A VISITER A CUBA

Écovillage model, Las Terrazas, est niché dans des collines à la végétation dense. Cette communauté a vu le jour grâce au projet de reboiser cette ancienne région du café.

Aujourd’hui, de belles randonnées mènent aux vestiges d’anciennes exploitations passant par des lacs et cascades.

Une destination où peu de touristes s’arrêtent et où les amoureux de la nature sont comblés.

 

Découvrir la magnifique Valle de Palmarito est un moment fort dans un périple à Cuba. Il est facile de se frayer un chemin hors des sentiers battus à travers les plantations de café, de canne à sucre et les rizières environnantes. Vous contournerez alors les collines karstiques qui renferme des grottes aux impressionnants bassins souterrains. De belles rencontres sont également au rendez-vous.

Ici, tout n’est que calme, eau turquoise et plages paradisiaques. Le petit village de pêcheurs de La Boca près de Playa Santa Lucia est composé d’une trentaine de petites maisons colorées au bord de l’eau. Le décor ? Palmiers, sable blanc et eau vert/turquoise avec comme toile de fond le sauvage Cayo Sabinal. Le chemin de bord de mer qui relie La Boca de Playa Santa Lucia constitue une balade agréable, entre plages sauvages et la lagune El Real où vous pourrez observer les flamands roses.

Situé à 20km de Trinidad, Topes offre de multiples options de randonnée. Plusieurs chemins traversent la jungle et mènent à des cascades, des grottes et des rivières. Pour ceux qui n’ont pas peur de se perdre dans la forêt dense, un chemin sans indications permet de rejoindre la cascade de Las Vegas depuis l’impressionnante cascade Salto de Caburni, longue de 62m ! Une aventure inédite et même un peu angoissante. On se sent petit face à l’immensité de la jungle.

Cette ville oubliée par les touristes qui lui préfèrent Trinidad à tout autant voir plus à offrir. Ses rues y sont aussi très colorées et son architecture même plus riche. Ici, pas de rabatteurs, les prix sont en monnaie locale, les gens sont curieux de savoir ce que vous êtes venus y faire. C’est une ville très culturelle où les artistes se retrouvent à la casa de la trova (maison de la poésie), au théâtre principal, à Uneac (union nationale des écrivains et artistes cubains) ou encore à la casa de cultura.

J'ajoute mes tops !

BEST XPLORATIONS A CUBA

Excursion phare au départ de Trinidad, une journée dans la Valle de los Ingenios est incontournable. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, ses paysages y sont magnifiques. Champs à perte de vue, montagne, plantations… cette ancienne région sucrière regorge de surprises. Une ballade à cheval d’une journée permet de voir une bonne partie de la vallée. Entre vues sur la vallée, visite d’anciennes sucreries et baignade dans les cascades, cette Xploration est à ne pas louper.

 

Qui visite Cuba sans apprendre quelques pas de salsa passe à côté de quelque chose ! Dans n’importe quelle rue de Cuba, vous entendrez s’échapper des notes de musique, osez rentrer dans ces lieux pour vivre des moments uniques. Les cubains ont la musique dans le sang et vous rencontrerez certainement des danseurs qui seront prêts à vous initier. Oui à Cuba, la danse et la musique sont religions, salsa, son, baciata, cha-cha-cha, rumba, boléro et j’en passe, difficile de savoir ce que l’on danse ! L’essentiel est de goûter à cette ambiance festive et de faire de belles rencontres.

Xplorer la culture cubaine c’est aussi partager un cigare et une bouteille de rhum avec les locaux. Que ce soit assis sur un rocking-chair au milieu des champs de tabac ou lors d’une soirée endiablée, il faut tester ! Vous remarquerez que le rhum est beaucoup plus doux qu’en Europe, les locaux le boivent pure à n’importe quelle heure de la journée. Les cigares sont sans nicotine, raison de plus pour les adopter. À 4CUC (3,5€) la bouteille de rhum et 1CUC (0,85€) les 25 cigares ça serait dommage de ne pas en profiter.

Cuba, destination culturelle, historique aux plages paradisiaques oui mais n’oublions pas les magnifiques réserves naturelles de l’île. Idéale pour découvrir et se perdre dans la forêt vierge. C’est aussi l’occasion de profiter du cadre pour planter la tente au bord d’un lac, d’une plantation ou en haut d’une montagne. De beaux panoramas en perspective ! Un moyen de s’immerger au plus près de la nature, de se retrouver seul, hors des sentiers battus.

Qui a dit que les moyens de transports à Cuba étaient onéreux ? Le camion, transport local par excellence, ne vaut pas plus de 1€ pour 3heures de trajet.
Ces camions disposent de bennes qui chez nous auraient certainement plus vocation à transporter du bétail plutôt que des passagers.
Il ne faut pas être pressé, le camion part lorsqu’il est plein à craqué !
Les camions étant différents les uns des autres, si par chance vous avez la possibilité d’être assis, d’admirer le paysage et de respirer l’air extérieur vous êtes vraiment bien tombé !
Mais si l’on se déplace à camion ce n’est pas seulement pour des raisons économiques, utiliser ce moyen de transport permet de s’immerger complètement dans le quotidien des locaux et même de faire de belles rencontres.

J'ajoute mes Best Xplorations !

Conseils & Astuces pour partir a Cuba

Les prises électriques à Cuba nécessite un adaptateur !
Vos appareils peuvent également nécessité un transformateur s’il n’ont pas la mention « INPUT: 100-240V, 50/60 Hz ».
En effet, le voltage ne constitue pas un danger pour vos appareils puisqu’il est plus faible, mais la fréquence de 60Hz contre 50Hz en France peux user prématurément vos appareils non adaptés.
Vous trouverez également des prises internationales ne nécessitant pas d’adaptateur.

Internet à Cuba

Internet à Cuba, c’est une denrée rare! Seules certaines places publiques sont équipées d’une antenne où l’on peux se connecter. Pour cela, il faut acheter une carte wifi dans les services de télécommunication ETECSA de l’Etat. Coût: 1,5 CUC de l’heure.
Il y a des cartes de 1 et 5 heures, vous devez être munis de votre passeport pour les acheter, et vous ne pouvez pas en acheter plus de 3 à la fois.

Vous vous rendrez vite compte que l’attente pour acheter les cartes est souvent interminable, même s’il n’y a que 3 personnes devant vous. Alors faite le plein au guichet pour être tranquille ! Aux horaires de fermeture ou si l’attente est trop longue, vous trouverez des revendeurs officiels avec la signalisation « Revendeur ETECSA » ou la carte d’une heure coûte 2 CUC, et sur les places publiques des rabatteurs qui vendent des cartes Wifi à négocier à 2,5 CUC.

Coutume locale

La négociation est un Art à Cuba ! On ne vous présentera jamais le prix réel s’il n’est pas affiché… Renseignez-vous avant et usez de vos talents pour obtenir le juste prix !

Un petit conseil, la meilleure des négociations est de faire mine de partir au milieu de la conversation.. Si la personne ne vous retient pas en réduisant largement son prix, c’est que vous trouverez mieux ailleurs !

Certains Cubains parlent Anglais, mais prenez garde cela sera souvent une bonne raison de vous faire payer plus cher car vous ne parlez pas la langue !

Révisez votre Espagnol, vous économiserez pas mal d’argent et cela sera bénéfique pour vos rencontres !

ATTENTION

A Cuba il y a la monnaie locale: le CUP, et la monnaie pour les touristes, le CUC.
1 CUC = 25 CUP

Une des arnaques consistent à vous rendre la monnaie en CUP plutôt qu’en CUC. La mention « Peso convertible » est inscrite sur les billets en CUC, pensez à vérifier ! Pour les pièces  il est plus difficile de faire la différence, elles sont plus lourdes et plus brillantes, mais après quelques jours vous devriez être aguerri !

Si vous avez le temps et l’envie d’économiser, privilégiez les camions !
Les Viazuls, bus pour les touristes, coûtent environ 10 fois plus chère que les camions.

Casa particular

Pour loger à Cuba, vous n’aurez quasiment pas d’autre choix que de dormir en Casa Particular. Le principe: vous dormez chez l’habitant ! Top… MAIS pas si authentique que ça: il s’agit enfaîte d’un des business autorisé par l’état Cubain, permettant aux plus aisés d’aménager des chambres à louer aux touristes sous certaines conditions : Air climatisé, salle de bain privative, « eau potable »…
Vous serez donc chez l’habitant, mais ne partagerez pas réellement de moments avec ces derniers…
Comptez environ 15 CUC pour une chambre avec un lit 2 places. Mais les casas se rémunère également sur les petits déjeuners et les repas, vous vous sentirez plus ou moins obligé de consommer chez eux car il est souvent impossible d’utiliser leur cuisine, et il est presque mal vu de sortir manger… Mais pas de panique, vous êtes pleinement libre d’aller petit déjeuner dans la rue, souvent pour moins chers, et de dîner à l’extérieurs!
Les casas se commissionnent également sur les taxis, autres casas ou autres activités qu’ils réservent à votre place. Ce n’est pas forcément un mal car ils vous conseillerons souvent sur les bons/vrais prix, et vous avez toujours la possibilité de négociez directement avec eux.

Même si l’on peux être frustré de ne pas pleinement partager le quotidien de la famille, cela reste beaucoup plus conviviale et confortable que les auberges de jeunesses de beaucoup de pays, et en prime, les locaux sauront souvent vous conseiller.

J'ajoute mes Conseils !

PLATS TYPIQUES CUBAINS

POISSON ET LANGOUSTE

Souvent fraîchement péchés, parfois même devant vous, poissons et langoustes restent d’incontournables plats Cubains. Comme tous les plats cubains, ils seront généralement servis avec de la banane frite, du manioc, des haricots rouges (parfois en soupe), de la courge, de la patate douce,  de l’avocat, du chou, et du riz blanc ou brun !
Comptez 5 CUC le poisson et difficile de négocier mieux que 10 CUC la langouste.

ROPA VIEJA

La Ropa Vieja est sans doute l’un des meilleurs plats typiques de Cuba. Ce boeuf émincé aux épices douces, cuisiné en sauce avec des oignions et des poivrons, est un incontournable. Sera servi avec l’ensemble des accompagnements Cubains.
Comptez 4-5 CUC.

PORC ET POULET

Si les porcs et les poulets sauvages sont incontournables sur les routes et chemins, le Pollo Frito (Poulet frit) et la viande de Porc sont aussi incontournable dans vos assiettes. Ils seront généralement servis avec de la banane frite, du manioc, des haricots rouges (parfois en soupe), de la courge, de la patate douce,  de l’avocat, du chou, et du riz blanc ou brun !
Comptez 2-3 CUC hors des lieux touristiques pour le poulet, et 3-4 pour le porc.

LES SANDWICHS

Les Sandwichs Cubains, une institutions ! Au petit déjeuner, au déjeuner, au goûté, au dîner.. Vous en trouverez partout et à toute heure. Le Jamon y Queso ( Jambon fromage ) est l’incontournable, mais vous en trouverez également au Chorizo, à la mortadelle, croquetas,  tortilla, porc frit etc…
Comptez (souvent) moins de 5 peso national par unité en stand de rue ! 

LA CANCHANCHARA

Si le mojito, inventé dans les années 1910 à Cuba, est connu dans le monde entier, la CANCHANCHARA est tout aussi délicieuse. Ce cocktail alliant parfaitement miel, jus de citron, rhum blanc et eau gazeuse aurait été inventé à Trinidad. 

J'ajoute mes Plats Typiques préférés !

QUAND PARTIR A CUBA?

De octobre à avril

Le risque d’ouragan à Cuba n’est pas négligeable. Chaque année, Cuba est touché par un ouragan plus ou moins gros, et certains comme celui de 2017 (Irma) laisse des traces pendants plusieurs années…
La période des ouragans s’étend entre juin et septembre, période qui est également la plus pluvieuse, et également la moins touristique… ! A vous de choisir le bon compromis, car visiter Cuba sans aucun touriste, c’est aussi un grand luxe ! Dans tous les cas la chaleur sera au rendez vous, et même entre juin et septembre, vous pourrez profitez des magnifiques plages et dormir en tente, sauf si l’ouragan est annoncé ! Renseignez-vous auprès des locaux, un point météo est fait à la télévision chaque soir à 20heures.

 

 

BUDGET POUR PARTIR A CUBA

13€ la nuit

3€ le repas

0.85€ l’heure de camion

 

Si la monnaie nationale est le « peso cubain » ou « peso national » (CUP), la monnaie touristique est le « peso convertible » (CUC).
1 CUC = 1$
25 CUP = 1 CUC
Lorsque vous retirer de l’argent à Cuba, le distributeur vous donnera des CUC. Malheureuseument, si le prix n’est pas affiché, le prix sera gonflé du simple fait que vous payez en CUC…
Dans certains lieux moins touristiques, il sera possible de payer en CUC, et que l’on vous rende la monnaie en CUP. Cependant, les habitants ont pour directive de ne pas donner de Peso National aux touristes bien que celui-ci soit très avantageux, tout simplement car les endroits où l’on paie en CUP sont des lieux locaux, beaucoup moins chers…
Vous pouvez demander à changer des CUC en CUP à votre casa si vous vous entendez bien avec les propriétaires. Le change pratiquez sera certainement de 24 CUP pour un CUC, mais vous gagnerez sur vos dépenses par la suite.

Cuba reste une destination onéreuse d’Amérique Centrale. Comme indiquez dans la partie conseil, négociez tous les prix qui ne sont pas écrit… Pour vous guidez dans vos négociation :

Une chambre en casa particular devrait vous couter 15 CUC (= 13€)
───
Le repas typique cubain dans un restaurant coûte en général 5 CUC (= 4.3€) mais il vous est aussi possible de manger des sandwichs dans la rue pour 1 CUC (= 0.85€)
───
Balade à cheval avec guide : 10 CUC (= 8.5€) / 6 heures
───
Location d’un vélo à la journée : 5 CUC
───
Les transports en Camion coûtent environ 1 CUC  de l’heure (CF section transport)
───
Prix du Cocktail: 2 ou 3 CUC
───
Prix du cigare : 1 CUC les 25 en shop local
───
Prix de la bouteille d’1L de rhum en épicerie comme au restaurant 5 CUC
───
Prix de l’entrée d’un parc national protégé (vérifier bien qu’on ne vous emmène pas ailleurs ! ) : de 2 à 10 CUC
───
Prix de l’entrée dans un musée : de 2 à 10 CUC
───
Prix de l’heure de connexion internet : 1.5 CUC

Je partage mon budget !

LES TRANSPORTS CUBAINS

Viazul:

Les bus touristiques pour les grandes villes

Taxi à négocier

L’alternative des taxis collectifs

Camions et Wawa

Local Immersion et économie garantie!

A Cuba, vous aurez le choix entre trois principaux moyens de transport: Le Bus « VIAZUL » (nom de la compagnie de bus pour les touristes), les taxis et les Wawa (bus) et camions LOCAUX. Oubliez les avions internes, à moins d’un budget illimité.

Voyager en bus VIAZUL

Les Bus VIAZUL sont des bus presque exclusivement utilisé par les touristes du fait de leur prix. Ces bus desservent la majorité des villes où lieux touristiques de l’île, à un prix plus intéressant que les taxis. Pour un prix plus ou moins raisonnable vous profiterez de la climatisation abusive, d’un film (ou navet…) en anglais,  et d’un départ presque à l’heure (pas plus de 2heures de retard à Cuba c’est déjà bien). Plus la ville de destination est grande, plus vous avez des départs dans la journée. Normalement vous devriez trouver des départs très tôt, ou de nuits pour les longs trajets.
Malheureusement, il n’est pas possible de réserver ça place par téléphone ou par internet, il est nécessaire de se rendre sur place au minimum une heure avant l’heure de départ pour prendre son billet. Demandez à votre Casa les heures de départs, s’ils ne savent pas ils appelleront.
Prévoyez dans votre budget le taxi du terminal de bus VIAZUL jusqu’à votre destination finale, les terminaux étant souvent à l’extérieur de la ville.

Pour vous donner une idée:
La Havane – Las Terrazas : 10CUC/personne (soit 8.5€)
Camaguey – Santiago de Cuba : 18CUC/personne (soit 15€)
Santiago de Cuba – La Havane 55 CUC/personne (soit 47€)

Voyager en taxi ou taxi collectif

Le mot « TAXI » sera sans doute celui que vous entendrez le plus durant votre séjour. Sortez dans la rue et on vous proposera des trajets, où que vous soyez. Il y a quatre types de taxis: les taxis d’Etat (voiture moderne jaune, au prix indécent) les taxis « normaux » (voiture américaine ou plus ancienne qui peuvent servir de taxis collectifs), les taxis officieux (personne qui s’improvise taxi à un prix souvent plus intéressant), et les « maquinas » (cf colonne 3).
Les taxis sont généralement cher, mais obligatoire pour certains lieux reculés, en altitudes, où aucun autre transport se rend. Dans ce cas, les prix sont plus dure à négocier. Dans le cas ou vous voulez utilisé un taxi pour vous rendre dans une ville desservit par un Viazul (pour des questions de timings par exemple), négociez le prix en disant qu’avec le Viazul cela vous coûtent X, et cherchez à ce que le taxi s’aligne, ou s’en rapproche au maximum, toujours en faisant semblant de partir au milieu de la négociation. Dans tous les cas adressé vous au taxi qui ne sont pas dans les lieux les plus touristiques pour que cela vous coûtent moins chère. Enfin, pour un départ tôt le lendemain (ou plus) vous pouvez demander un « Taxi collectivo » pour économiser: la voiture sera alors optimisé avec d’autres touristes, et il est possible qu’il y est des étapes plus ou moins longues sur le trajet.

Pour vous donner une idée:
La Havane – Las Terrazas : 70 CUC aller/retour (soit 29€)
Santiago de Cuba – Sierra Maestra : 100 CUC aller/retour avec le même taxi qui vous attend la journée (soit 85€)
Camaguey – Santa Lucia: 35CUC l’aller (soit 30€)

Voyager en camion ou en wawa

Les camions et les wawas ( comprenez Bus locaux ) sont les transports des locaux. Souvent inconfortable, sans clim et peut être même sans sièges, ils garantissent une immersion avec les locaux et un prix défiant toute concurrence ! Gros bémol: ils partent quand ils sont pleins à craquer, même si c’est 4heures plus tard que l’heure prévu. Il ne faut donc pas être pressé car l’heure de départ sera toujours incertaine. Sinon, il s’agit sans conteste du moyen de transport préféré du Local Xplorer. Sachez que le camion fera de nombreux stops, où vous seront parfois proposé caramels, sandwichs ou rafraîchissement, et que vous payerez en monnaie nationale: au moins 10 fois moins cher que le Viazul !
Les Maquinas sont les taxis des locaux. Vous lez trouverez au terminus des Wawas et Camions, et leurs prix défient encore une fois toute concurrence.  Il vous proposerons des prix surement plus chère que les locaux, mais 50% inférieur au taxi lambda. Pour tenter l’expérience, sortez vos Pesos Nationaux, votre meilleur espagnol et rendez vous au terminus des wawas!

Pour vous donner une idée:
Trinidad – Sancti Spiritus : 25CUP/personne (soit 0.85€)
Sancti Spiritus – Camaguey : 45CUP/personne (soit 1.85€)
Camaguey – Playa Santa Lucia: 25CUP/personne (soit 0.85€)

Je partage mon Xpérience !

VISA POUR CUBA

< 1 Mois : 25€

Selon le site des affaires étrangères françaises:

La carte de tourisme est l’équivalent du visa d’entrée pour Cuba.
Toute personne désirant se rendre à Cuba pour un séjour touristique de 30 jours maximum doit être en possession d’une carte touristique (nominative) pour Cuba délivrée, à titre payant, par le consulat de Cuba à Paris et les tours opérateurs français agréés par les autorités cubaines.
Il convient de veiller à ne pas dépasser la durée du séjour maximum de 30 jours sous risque de détention, au moment du départ, par les services de l’immigration.
Il est possible de renouveler sur place la carte touristique en présentant le passeport en cours de validité, la carte de tourisme, une attestation d’hébergement dans un hôtel ou chambre d’hôte licenciée, l’attestation d’assurance, 25 pesos convertibles en timbres fiscaux (à acheter dans les banques).

Ne vous paniquez pas à réserver obligatoirement votre vol retour avant de partir, ou pour l’attestation d’assurance: les douanes Cubaines ne contrôlent pas du tous cela…

VACCIN POUR CUBA

Rage

Fièvre typhoïde
Hépatite A et B

Selon le site des affaires étrangères françaises:

  • Aucune vaccination n’est obligatoire mais certaines vaccinations sont recommandées : assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles mais aussi liées à toutes les zones géographiques visitées.
  • Ainsi, la mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée en incluant Rubéole Oreillons et Rougeole chez l’enfant ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable.
  • Autres vaccinations conseillées : en fonction des conditions locales de voyage, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.
  • La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Plus d’infos sur le site du gouvernement ici .