VOYAGE AU MEXIQUE

Le guide pratique du Local Xplorer

Top à visiter

Best Xplorations

Plats Typiques

Espagnol

-7 heures

Transport

Visa
Non

Vaccins

JANV.

FÉVR.

MARS

AVR.

MAI

JUIN

JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

NOV.

DÉC.

Par jour d'Xploration

TOP A VISITER AU MEXIQUE

Écovillage modèle, Las Terrazas, est niché dans des collines à la végétation dense. Cette communauté a vu le jour grâce au projet de reboisement de cette ancienne région du café.

Aujourd’hui, de belles randonnées mènent aux vestiges d’anciennes exploitations passant par des lacs et cascades.

Une destination où peu de touristes s’arrêtent et où les amoureux de la nature sont comblés.

 

Que se soit dans le Yucatán, pays des mayas, le Chiapas ou encore Oaxaca, ces régions regorgent de petits villages d’artisans à découvrir pour s’immerger dans la culture locale et sortir des sentiers battus. Des habits traditionnels à la poterie en passant par la fabrication des hamacs, la préparation des tortilla à la main ou encore la production du Mezcal, les traditions persistent au Mexique.
Quelques villages à découvrir : Dzitnup, Kimbila, Tixkokob (Yucatan), Zinacatan, Amatenango (Chiapas), Matatlán, Mitla (Oaxaca).

Petite ville nichée à 2200m dans les montagnes du centre du Chiapas, San Cristobal dégage une atmosphère toute particulière. Rue pavée, façades colorées et églises perchées la ville séduit aussi par son ambiance cosmopolite et la diversité de ses environs. Des dizaines de petites villages situés à quelques kilomètres de San Cristobal permettent de s’immerger dans la culture locale.

Plages sauvages, végétation dense, vagues et îlots rocailleux tels sont les paysages de Zipolite et ses environs. Un lieu calme et enjôleur hors des circuits touristiques classiques.

Cette jolie ville coloniale située à 1500m d’altitude est très séduisante. Il est très agréable de se balader dans ses rues piétonnes et de goûter ses spécialités locales. Les alentours de Oaxaca sont très riches entre sites archéologiques mayas, villages d’artisans pour une immersion dans la culture locale et nombreux sentiers de randonnée dans les villages de montagne.

J'ajoute mes tops !

BEST XPLORATIONS AU MEXIQUE

Impossible de visiter le Mexique sans s’imprégner et comprendre la culture maya. Si les magnifiques sites archéologiques ne manquent pas et permettent d’apprendre les rituels traditionnels maya, c’est en rencontrant les locaux que l’on s’immerge réellement. Rien de mieux que de sortir des sentiers battus et de partir à la visite de petits villages. De la couture à la cuisine en passant par la pêche, les récoltes ou encore l’artisanat, les activités traditionnelles ne manquent pas. C’est en vivant au plus près des habitants que vous découvrirez le mode de vie et traditions d’une communauté fascinante. De belles rencontres à la clé !

S’immerger dans une culture c’est aussi goûter à ses spécialités locales. Entre Tequila et Mezcal, mon cœur balance mais moins connu et produit au milieu des montagnes de la magnifique région de Oaxaca, c’est le Mezcal qui fera parti des Best Xplorations de Local Xplorer. Découvrir le processus traditionnel de production du Mezcal est une expérience en soit, visiter et même travailler dans les champs de cactus vaut également le détour. Viens ensuite la dégustation et il y en a pour tous les goûts pure, aromatisé, en liqueur !

Pour les amateurs de nature et sensations fortes, la Sima de las Cotoras est idéal.
Cet énorme gouffre de 140m de profondeur est refuge de milliers de perruches vertes. Pour le visiter et observer ses habitants, une seule solution : le rappel de 100m ! Vous serez seuls, pendus à une corde à une centaine de mètres du sol, des milliers de perruches volant autour de vous. Une expérience unique !

Le Mexique offre aussi de belles randonnées ! Le beau projet d’ecotourisme des Pueblo Mancomunados à l’est de Oaxaca vous permettra de randonner pendant plusieurs jours de village en village entre vues panoramiques, rivières, canyons, champs de maïs et forêts. Vous pourrez dormir sous la tente en camping sauvage ou en bungalow, au choix.

Moins touristique que d’autres cascades du Chiapas, El Aguacero est nichée dans un canyon ce qui la rend plus impressionnante. Vous serez seul au monde à admirer la beauté du paysage et à camper sur la plage plus excentrée du canyon. Entre ciel étoilé et feu de camp, un souvenir inoubliable.

Si les cenotes du Yucatán sont très réputés ils sont évidemment aussi très touristiques. Évitez les Dos Ojos, Gran Cenote, Dreamgate, Hilario’s well.. du côté du Tulum, vous pouvez vous rendre au cenote Calavera, beau trou de 4m au dessus de l’eau dont ont accède uniquement par une échelle où les cenotes Xcacel et Kaan Luum.
Du côté du Valladolid rendez-vous au cenote Oxman. À Merida, les cenotes des environs d’Homun sont sauvages, moins visités et moins chers.

J'ajoute mes Best Xplorations !

Conseils & Astuces pour votre voyage au Mexique

Les prises électriques au Mexique nécessitent un adaptateur !
Vos appareils peuvent également nécessiter un transformateur s’il n’ont pas la mention « INPUT: 100-240V, 50/60 Hz ».
En effet, le voltage ne constitue pas un danger puisqu’il est plus faible, mais la fréquence de 60Hz contre 50Hz en France peut user prématurément vos appareils non adaptés.
Vous trouverez également des prises internationales ne nécessitant pas d’adaptateur.

Internet au Mexique

Pas d’inquiétude, vous trouverez internet dans la grande majorité des restaurants, bars, hôtels, auberges etc.. Vous avez également la possibilité d’acheter des cartes SIM peu onéreuses pour avoir quelques DATA lors des transports .

Coutume locale

Une pratique locale consiste (parfois, mais assez pour le noter) à essayer d’arnaquer le gringo. Vous n’êtes pas un gringo ? C’est vrai, mais qu’importe, on essayera certainement de vous avoir quand même. Pour y pallier, n’hésitez pas à faire répéter les prix 2 fois, à demander si tout est inclus, à demander quell bière est offerte et avec quelles contenances, bref faire confirmer l’information en amont pour ne pas avoir de mauvaise surprise au moment de payer

ATTENTION

Il est souvent compliqué d’obtenir une explication ou information claire et précise concernant les temps de trajets, étapes obligatoires, les lieux à visiter aux alentours, où trouver internet, où dormir etc…
Il y a peu de points d’informations touristiques, et avec le personnel des entreprises de transports ou de tours, les informations seront souvent approximatives. N’hésitez donc pas à faire confirmer les informations plusieurs fois, et à regarder sur internet, sur vos guides et sur les itinéraires Local Xplorer !

La majorité des citadins Mexicains et/ou personnes confrontés au tourisme parlent Anglais. Cependant, la majorité des mayas et autres communautés plus isolés ne parlent pas le langage international.

Révisez votre Espagnol pour vous immerger un maximum !

Si vous avez envie d’économiser et que vous êtes deux, vérifiez le prix des hôtels locaux, ils seront souvent moins chers que le prix de 2 nuits en dortoir d’auberge de jeunesse.

Taxe en retirant

A chacun des retraits effectués dans une banque Mexicaine ou Européenne ( vous trouverez par exemple des banques HSBC ) une taxe allant de 25 à plus de 100 pesos vous sera obligatoirement prélevée. Les banques BANAMEX et BANCANORTE semble généralement les moins onéreuses pour les utilisateurs de Visa.

Les pourboires

Le pourboire est obligatoire au Mexique, et il est d’un minimum de 10%. Si vous ne le laissez pas, on vous rappellera généralement que celui-ci n’est pas inclus dans la note, sous entendant que vous devez le donner, on vous le dira même clairement. Pensez donc à contribuer au salaire Mexicain, et à la bonne réputation des français en même temps !

Eviter Cancun et Playa del Carmen

Si elles sont souvent notées comme incontournables dans les guides du Mexique, Playa del Carmen et Cancun n’ont rien de spécial à offrir aux Local Xplorers. Au programme, hotels/buildings, tour hors de prix, touristes à gogo, bref rien de passionnant !

Fausses coopératives Maya

Attention ! On risque de vous accoster pour vous emmener acheter vos souvenirs dans des soi-disant coopérative maya. Celles-ci n’en sont pas : les mayas ne disposent d’aucune coopérative de ce genre. Il s’agit seulement de magasins appartenant à de riches propriétaires, qui emploient des rabatteurs. Ces derniers ont pour mission d’expliquer qu’ils font cela dans le cadre d’un « service civique » aux bénéfices des populations mayas. Cela est faux : achetez directement vos souvenirs sur les marchés et auprès des locaux.

Difficile de négocier
Les prix sont généralement bien établis et sont les mêmes pour tous, mexicains compris.

Pensez à réserver vos bus en avance aux terminaux de bus ou sur le site internet de la compagnie ADO lorsque vous l’utilisez : les mexicains ont tendance à réserver leur bus en avance, et il est possible que vous ratiez votre heure de départ idéale parce qu’il n’y a plus de place en last minute !

J'ajoute mes Conseils !

PLATS TYPIQUES MEXICAINS

ENCHILADAS

Souvent fraîchement péchés, parfois même devant vous, poissons et langoustes restent d’incontournables plats Cubains. Comme tous les plats cubains, ils seront généralement servis avec de la banane frite, du manioc, des haricots rouges (parfois en soupe), de la courge, de la patate douce,  de l’avocat, du chou, et du riz blanc ou brun !
Comptez 5 CUC le poisson et difficile de négocier mieux que 10 CUC la langouste.

TACOS

La Ropa Vieja est sans doute l’un des meilleurs plats typiques de Cuba. Ce boeuf émincé aux épices douces, cuisiné en sauce avec des oignions et des poivrons, est un incontournable. Sera servi avec l’ensemble des accompagnements Cubains.
Comptez 4-5 CUC.

QUESADILLAS

Si les porcs et les poulets sauvages sont incontournables sur les routes et chemins, le Pollo Frito (Poulet frit) et la viande de Porc sont aussi incontournable dans vos assiettes. Ils seront généralement servis avec de la banane frite, du manioc, des haricots rouges (parfois en soupe), de la courge, de la patate douce,  de l’avocat, du chou, et du riz blanc ou brun !
Comptez 2-3 CUC hors des lieux touristiques pour le poulet, et 3-4 pour le porc.

ATOLE DE MAIS

Souvent fraîchement péchés, parfois même devant vous, poissons et langoustes restent d’incontournables plats Cubains. Comme tous les plats cubains, ils seront généralement servis avec de la banane frite, du manioc, des haricots rouges (parfois en soupe), de la courge, de la patate douce,  de l’avocat, du chou, et du riz blanc ou brun !
Comptez 5 CUC le poisson et difficile de négocier mieux que 10 CUC la langouste.

MICHELADAS

La Ropa Vieja est sans doute l’un des meilleurs plats typiques de Cuba. Ce boeuf émincé aux épices douces, cuisiné en sauce avec des oignions et des poivrons, est un incontournable. Sera servi avec l’ensemble des accompagnements Cubains.
Comptez 4-5 CUC.

CHILAQUILES

Si les porcs et les poulets sauvages sont incontournables sur les routes et chemins, le Pollo Frito (Poulet frit) et la viande de Porc sont aussi incontournable dans vos assiettes. Ils seront généralement servis avec de la banane frite, du manioc, des haricots rouges (parfois en soupe), de la courge, de la patate douce,  de l’avocat, du chou, et du riz blanc ou brun !
Comptez 2-3 CUC hors des lieux touristiques pour le poulet, et 3-4 pour le porc.

BURRITOS

Les Sandwichs Cubains, une institutions ! Au petit déjeuner, au déjeuner, au goûté, au dîner.. Vous en trouverez partout et à toute heure. Le Jamon y Queso ( Jambon fromage ) est l’incontournable, mais vous en trouverez également au Chorizo, à la mortadelle, croquetas,  tortilla, porc frit etc…
Comptez (souvent) moins de 5 peso national par unité en stand de rue ! 

NACHOS

Si le mojito, inventé dans les années 1910 à Cuba, est connu dans le monde entier, la CANCHANCHARA est tout aussi délicieuse. Ce cocktail alliant parfaitement miel, jus de citron, rhum blanc et eau gazeuse aurait été inventé à Trinidad. 

J'ajoute mes Plats Typiques préférés !

QUAND PARTIR AU MEXIQUE ?

De octobre à mai

Le Mexique ayant une superficie égale à 1/5 de celle de l’Europe (2 millions de Km2) il est difficile de parler d’un climat « global ». C’est un pays qui peut se visiter toute l’année, mais les périodes de pluie qui s’étendent de juin à septembre s’avéreront moins adaptés à un voyage en Backpack même si les températures restent clémentes. Le Mexique est un pays particulièrement chaud. Les personnes s’accoutumant mal à la chaleur devront éviter les mois  de juin à août où les températures atteignent facilement les 40 degrés.

 

 

BUDGET POUR PARTIR AU MEXIQUE

9€ la nuit / 2 pers.

2,5€ le repas

 

La monnaie du Mexique est le Peso Mexicain. Lorsque vous retirez de l’argent au Mexique, vous n’aurez d’autres choix que de payer des frais bancaires s’élevant au minimum à 27 pesos par retrait. Les frais peuvent s’élever jusqu’à plus de 100 pesos dans certaines banques ou villes plus isolées. Toutes les grandes villes disposent de distributeur, contrairement aux petites.
Veillez donc à retirer en avance car si la majorité des établissements acceptent la carte bancaire, vous aurez entre 4 et 10% de frais supplémentaires à votre charge.

Pour vous guidez dans la préparation de votre budget pour un voyage au Mexique:

Une chambre 2 personnes pour un hôtel local, ou 2 places en dortoir en auberge (200 pesos = 9€)
───
Le repas typique mexicain dans un restaurant coûte en général 50 pesos (=2,5€) et un repas plus complet en restaurant vous coûtera 80 pesos (= 3,6€)
───
Tour de Lancha : 200 pesos (= 9€) / 2 heures / personne
───
Location d’un vélo à la journée 90 /100 pesos (= 4, 5€)
───
Laverie : 10 pesos / kg (0,45€)
───
Prix du Cocktail: 50 pesos (2,25€)
───
Courses en supermarchés : 300 pesos pour 3 repas et 2 petits déjeuner pour 2 personnes. (Avec fromage et vin )
───
Prix de l’entrée d’un Cenote : de 30 à 200 pesos
───
Prix de l’entrée dans les temples maya : de 50 à 242 pesos
───
Prix de l’heure de connexion internet : 5 pesos
───
Prix de la location de voiture à la journée : 500 pesos

Je partage mon budget !

LES TRANSPORTS MEXICAINS

Bus:

Bien desservi et bien organisé

Colectivos

L’alternative des taxis collectifs

Tuk Tuk et taxi

Petit transport et grand prix !

Au Mexique, les transports s’articulent principalement autour des Bus et des collectivos , auxquels s’ajoutent les Tuk Tuk pour les petits transport locaux. Oubliez les avions internes pour un trajet inférieur à 12 heures de bus, à moins d’un budget illimité.

Voyager en bus au Mexique

Le réseau de bus Mexicain est très bien fourni et bien organisé. Si la compagnie principal dans l’ensemble du pays est ADO, certaine région comme le Yucatan disposent de plusieurs compagnies ( Oriente, Mayab… ) permettant ainsi de tirer le prix vers le bas. Dans l’ensemble, les prix sont abordables et les bus confortables. Vous aurez la possibilité de voyager de nuit sans aucun problème pour les trajets de 5h et plus. La climatisation n’y est pas abusive, la télé y est présente, tout comme les toilettes. La grande majorité des destinations sont desservies plusieurs fois par jour, et il est préférable de réserver son billet à l’avance au terminal pour ne pas avoir la surprise d’un bus plein en last minute. En effet, les mexicains ont tendance à réserver leur bus en avance et il n’est pas rare qu’il n’y ait plus aucune place de disponible lors du départ. La compagnie ADO permet même la réservation des billets en ligne et disposent de lignes Platinium avec Wifi et siège couchette (attention aux prix).

Pour vous donner une idée:
Tulum – Coba en bus Oriente : 44 pesos/personne (soit 1.9€) pour 1 heure de trajet
Tulum – Valladolid en bus Mayab: 62 pesos/personne (soit 3€) pour 2 heures de trajet
Merida – Palenque en bus ADO: 638 pesos/personne (soit 28.5€) pour 8 heures de trajet
Tuxla – Oaxaca en bus ADO: 622 pesos/personne (soit 28€) pour 12 heures de trajet

Voyager en colectivo ou taxi collectif

Les colectivos et taxis collectifs desservent l’ensemble des destinations qui ne le sont pas par les bus. Ils couvrent également les longs trajets mais ne sont pas utilisés car tout aussi onéreux et beaucoup plus long. Pour les petits trajets, les prix sont très économiques. Quelques bémols tout de même : ils partent seulement lorsqu’ils sont pleins, donc pas d’horaire régulier (rarement plus de 15 minutes d’attente, tout au plus 1 heure quel que soit la destination), ils sont peu confortables ( bien que largement acceptables), les bagages sont souvent sur le toit, et il arrive que l’on y soit très serré ( 4 par banquette de 3 ). Dans l’ensemble les trajets en colectivos sont tout de même très pratiques et suffisamment confortables. Il vous suffira de demander dans la rue pour que l’on vous indique le terminal de la destination en question.
Les taxis collectifs constituent la variante des colectivos dans certaines régions : c’est un simple taxi qui attend d’être plein avant de partir. Le prix reste le même qu’en Colectivo « classique », mais vous découvrirez notamment dans l’état de Oaxaca qu’il faut 3 personnes assises à l’avant du véhicule pour que le taxi se considère comme plein ! Privilégiez donc les places à l’arrière.

Pour vous donner une idée:
La Havane – Las Terrazas : 70 CUC aller/retour (soit 29€)
San Cristobal – Comitan en colectivo: 70 pesos/personne (soit 3€) pour 1,5 heure de trajet
Bacalar– Mahahual en colectivo : 75 pesos/personne (soit 3€) pour 2 heures de trajet
Oaxaca – Matatlan en taxi collectif : 30 pesos/personne (soit 1.25€) pour 1 heures de trajet

Voyager en taxi ou tuk tuk

Quelques courts trajets ne sont malheureusement réalisables qu’en Tuk Tuk ou Taxi privé, et en général les prix sont plutôt élevés. En effet, un prix minimal de 10 pesos est généralement appliqué ( 5 dans les villages reculés). Ce minimum peut parfois devenir très onéreux pour les longues distances sur des routes trop accidentées pour les colectivos ou même pour les Tuk Tuk.
De même les trajets des terminaux de bus au centre ville sont généralement des prix au forfait non négociables.

Pour vous donner une idée:
Mitla – Matatlan en tuk tuk: 30 pesos/personne (soit 1.25€) pour 15 minutes de trajet
Coita – Sima de las Cotoras en taxi: 200 pesos/personne (soit 9€) pour 16 km de trajet
Oaxaca terminal ADO – Oaxaca centre en taxi: 50 pesos/personne (soit 2.25€)

Je partage mon Xpérience !

VISA POUR LE MEXIQUE

< 3 Mois : pas besoin

Obligatoire pour étude, travail, VIE…

Selon le site des affaires étrangères françaises:

Il n’y a pas d’obligation de visa de court séjour pour entrer au Mexique. Le passeport et le billet aller-retour sont obligatoires ; la validité du passeport doit couvrir la durée du séjour prévu. A l’entrée sur le territoire mexicain, les services migratoires pourront demander au voyageur, entre autres, de justifier de ses moyens d’existence pendant son séjour au Mexique.
Un visa est nécessaire pour toutes les activités rémunérées, les VIE, les stagiaires et les étudiants. Il en est de même pour les personnes souhaitant se rendre au Mexique dans le cadre d’une ONG ou en tant qu’observateur des droits de l’Homme. Les visas doivent être sollicités auprès de la section consulaire de l’ambassade du Mexique.
En cas d’entrée au Mexique par voie terrestre (frontières avec les Etats-Unis, le Guatémala ou le Belize), il est impératif de se rendre à un poste frontalier afin que soit apposé sur le passeport, par les services migratoires, un tampon d’entrée et que soit remis un formulaire migratoire.
Les postes frontières avec les Etats-Unis (Basse-Californie, Sonora, Chihuahua, Coahuila, Nuevo León et Tamaulipas) demandent aux voyageurs de s’acquitter d’un « impôt touristique » dont le montant est actuellement fixé à 500 pesos mexicains.

En cas de sortie du territoire par voie terrestre, expliquez simplement où vous sortez et dans combien de temps à votre arrivée et il n’y aura aucun problème.

VACCIN POUR LE MEXIQUE

Fièvre typhoïde
Hépatite A et B

Fièvre jaune (antiamarile)
Si visite récente de pays à risque

Selon le site des affaires étrangères françaises:

  • Un certificat de vaccination antiamarile est exigé, uniquement des voyageurs en provenance d’un pays où sévit un risque de transmission de la fièvre jaune.
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée en incluant Rubéole-Oreillons et Rougeole chez l’enfant ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable.
  • En fonction des conditions locales de voyages, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.
  • La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Plus d’infos sur le site du gouvernement ici .