Immersion dans un centre d’enfants à Lombok

Previous

Next

Les enfants de Lombok, immersion au centre Peduli Anak

Lombok D’une semaine à plusieurs mois En solo ou petit groupe

Toute l’année  Education  Déjà testé par 1 Local Xplorer

Petit aperçu :

Peduli Anak est une ONG indonésienne dont le but est d’améliorer les conditions de vie des enfants des rues de Lombok (île indonésienne) en leur apportant une éducation, un hébergement, des soins médicaux et des aides aux respects de leurs droits légaux. En tant que volontaire, vous serez immergé dans la culture indonésienne en cohabitant avec les enfants et le staff du centre. Plusieurs missions s’offriront alors à vous.

LA LOCAL IMMERSION

Et si nous contribuons à améliorer les conditions de vie des enfants de Lombok ?

Peduli Anak est une ONG indonésienne dont le but est d’améliorer les conditions de vie des enfants des rues de Lombok (île indonésienne) en leur apportant une éducation, un hébergement, des soins médicaux et des aides aux respects de leurs droits légaux. Le centre est principalement constitué de classes de cours, de dortoirs, d’une bibliothèque, d’une cantine, d’une infirmerie, d’une piscine et d’un terrain de sport. Un peu moins d’une centaine d’enfants sont pris en charge par le centre est la grande majorité y vivent. Le centre emploie 60 locaux pour son fonctionnement.

En devenant volontaire, vous pourrez choisir de réaliser les missions suivantes :

Enseignement de l’anglais (maternelle et primaire)
───
Organisation et développement des ateliers couture, mécanique, menuiserie et informatique qui permettent de former les enfants et facilitent l’obtention d’un métier à la fin de leurs études.
───
Aide à la maintenance du centre et aux éventuels projets de construction ou d’aménagement
───
Accompagnement des visites des enfants dans leurs familles (où vous découvrirez le quotidien de leurs familles et le leur avant d’arriver au centre)
───
Encadrement des enfants dans plusieurs activités après les cours (sport, jeux, sorties dans les rizières et cascades environnantes…)

Vous habiterez au centre et vivrez le quotidien des enfants et du staff. Vous mangerez local, rencontrerez les habitants des environs qui travaillent pour le centre (maîtres/maîtresses, animateurs, artisans, cuisiniers…) et visiterez les environs avec les locaux.

Une réelle immersion dans la culture locale à condition que vous vous engagiez à respecter les conditions du centre et que vous soyez investis dans vos missions. Afin que votre séjour ait un réel impact pour le centre et que vos missions soient les plus variées possible, nous vous conseillons de rester 1 mois.

LA LOCALISATION

Lingsar – Ile de Lombok

Peduli Anak est situé à Lingsar sur l’île de Lombok (entre les îles de Bali et de Sumbawa)

L’île de Lombok est peu touristique, vous pourrez aisément sortir des sentiers battus et aller à la rencontres des habitants de l’île qui vous accueilleront avec plaisir. Durant votre mission chez Peduli Anak, vous serez libre les week ends et pourrez visiter les petits villages de Lombok, gravir le mont Rinjani ou encore découvrir les magnifiques plages sauvages du sud de l’île.

Il est très facile de se rendre à Lombok depuis Bali en avion (30mn de vol, environ 30 – 40€ l’aller/retour) en bateau (1h à 2h en fast boat en fonction d’où vous partez, 5h en bateau public). Arrangez-vous quelques jours avant d’arriver avec le centre afin qu’une personne vienne gratuitement vous chercher au port ou à l’aéroport.   

Pour devenir volontaire il vous faudra envoyer par mail votre candidature à l’adresse : contact@pedulianak.org et joindre les documents suivants : CV, lettre de motivation et 2 lettres de recommandation (professeurs, maître de stage, employeur…).

Nous vous conseillons de bien vous mettre d’accord au préalable avec le centre sur les missions que vous souhaitez réaliser lors de votre séjour.

Chaque volontaire bénéficie d’un hébergement dans le centre, des repas matin, midi et soir avec le staff, d’un service de laundry, d’accès internet et de pick up et drop off. Le centre demande 100€/personne/semaine ou 75€/semaine pour un groupe supérieur à 2 personnes. Si vous restez plus de 8 semaines, vous ne paierez plus que 300€/mois.

Pour plus d’informations, vous référer au site : https://www.pedulianak.org/volunteer/

Adresse:

Jalan Dharma Bakti
Desa Langko, Lingsar
Lombok Barat – NTB 83371

L’HÔTE

L’association Peduli Anak

Peduli Anak a été fondée en 2005 par Chaim Fetter et Bjørn Dudok van Heel, des hollandais qui, aux vues de la pauvreté des enfants des rues de Lombok, ont décidé de créer un centre. Si Chaim vit à Jakarta, vous aurez surement la possibilité de le rencontrer si vous restez plus d’un mois (il se rend généralement au centre une fois par mois pour rendre visite aux enfants dont il est très proche). .

Vous serez surement accueillis par Nurdiana (Ibu Dian, comme l’appelle les enfants) directrice du centre ou Martina (femme de Chaim, elle s’occupe surtout des relations publiques). Ce sont deux femmes indonésiennes adorables qui parlent très bien anglais et sauront vous mettre à l’aise avec les enfants et le reste du staff qui parle peu anglais.
Autre figure du staff : Ibu Indri qui manage les éducateurs, généreuse et amusante, elle fera tout pour vous inclure dans la vie du centre.

Ibu Indri, les autres membres du staff et les enfants ne parlent que très peu anglais, mais vous apprendrez vite quelques mots d’indonésien et réussirez tout de même à vous faire comprendre.

Les enfants sont très attentionnés auprès des volontaires, très vite vous deviendrez leur meilleur ami. Vous apprendrez d’eux autant qu’ils apprendront de vous, prêts pour une aventure humaine riche ?

NOTRE EXPERIENCE

Rentrée en école de commerce, j’ai choisi de prendre part à une association humanitaire qui proposait de travailler sur différents projets autour du monde. J’ai choisi Peduli Anak notamment pour son projet ”Vocational School” qui permet aux enfants d’être formés à différents métiers (couture, informatique, mécanique, menuiserie…) auprès de professionnels locaux.
Nous étions une dizaine à travailler toute l’année sur le projet afin de récolter des fonds pour pallier aux différents besoins du centre notamment en matière de matériel nécessaire à la réalisation du projet “Vocational School” (machines à coudre, outils, ordinateurs…). Nous nous sommes ensuite rendu sur place pendant 2 mois en mai et juin et avons partagé la vie du centre.

Il est très difficile de synthétiser tous les moments passés à Peduli Anak, cette expérience a été très enrichissante pour beaucoup d’entre nous et nous a confronté à un mode de vie complètement différent. Nous étions en immersion totale.

Le choc culturel fut important surtout au début du séjour. A peine arrivés à Lombok, un employé de maintenance du centre est venu nous chercher à l’aéroport. Il ne parlait que très peu anglais, nous avons tout de suite dû nous adapter en prenant notre dictionnaire et en baragouinant en indonésien. Nous avons été très bien accueillis et la directrice nous a tout de suite donné un planning de nos missions.

Lorsque nous nous sommes réveillés le premier matin, les enfants participaient à une cérémonie hebdomadaire pendant laquelle ils rendent hommage à l’armée. Directement confrontés aux traditions indonésiennes, nous n’étions qu’au début de nos surprises. Les enfants se levaient tous les matins à 4h30, ils priaient 5 fois par jour dans la petite mosquée du centre. Nous mangions les mêmes repas que les enfants et le staff avec au menu : du riz matin, midi et soir !

Mais très vite nous avons trouvé notre petite routine au sein du centre. Nous nous occupions chacun d’une classe. Pour ma part, je m’occupais spécialement d’un enfant de 14ans qui avait de grosse difficultés et un passé très lourd. J’étais sa prof particulière en cours de mathématiques et d’anglais.

En plus de cette mission quotidienne, nous avons travaillé au développement des formations professionnelles (Vocational School), tout d’abord en étudiant des solutions permettant de rendre ce programme pérenne et financièrement viable pour le centre. Puis, nous avons ensuite mis en oeuvre différentes actions, comme des partenariats avec des magasins de couture ou de souvenirs afin de vendre les productions qui ont permis aux élèves d’acquérir des connaissances mais aussi permis d’exposer la production des élèves dans des lieux touristiques et de la vendre sur Internet en échange d’une donation.

Nous avons également oeuvré à repeindre de nombreux bâtiments du centre qui commençaient à être délabrés.

Enfin, nous avons organisés de nombreuses activités ludiques afin de divertir les enfants au centre et en dehors. Ces sorties avec les enfants et le staff nous ont permis de visiter les alentours avec les locaux et de découvrir des aspects de la vie locale que nous n’aurions pas pu connaître en temps que simples touristes.

Nous avons également accompagné les enfants à rendre visite à leurs familles et nous avons été frappé par le contraste entre leur vie au centre et la vie de leurs proches à l’extérieur. Le centre est très développé, les enfants y sont très bien traités. Ils sont heureux et il était alors difficile d’imaginer leur passé. Les conditions de vie des villages de Lombok sont complètement différentes. La plupart des habitants vivent dans de petites maisons faites de bambous tressés et de tôles ondulées. Il n’y a, en général, qu’un seul matelas pour une famille toute entière. Malgré leur peu de moyen nous avons toujours été très bien accueillis, on nous offrait du café et des biscuits, les locaux ont vraiment l’air de se contenter de ce qu’ils ont et d’être heureux.

Le week end nous étions libres et nous avons visité les villages excentrés du centre de l’île ou nous y avons rencontré des artisans et avons notamment appris à tisser des paniers et des sarongs (vêtement traditionnel qui, noué à la ceinture, fait office de jupe pour les femmes et pour les hommes).

L’ensemble de ces expériences nous a permis d’avoir une bonne compréhension du quotidien des habitants de l’île et de faire des découvertes hors des sentiers battus.

Je retiens les moments uniques passés avec les enfants avec qui chacun de nous a lié des liens forts. Que d’émotions lorsqu’est arrivé le moment de partir ! Nous avons tous été très marqué par cette expérience et restons en contact via Facebook avec certains “grands” enfants et des membres du staff. Mon chemin m’a également ramené à Peduli Anak un an après cette immersion. Etudiant en Asie, j’ai décidé de revenir passer du temps avec les enfants à Lombok, cette île que j’aime tant.

ÇA ME PLAIT, ÇA M’INTERESSE, ÇA MÉRITE D’ÊTRE CONNU ?

JE PARTAGE !


Partager