Trek Indian Nose en solo sans guide

Lac Atitlan, Guatemala

Malalcahuello: treks et randos entre volcans, cascades, rivières et Araucarias
28/10/2018 Nico&Anna

Previous

Next

Réserve Nationale Malalcahuello: treks / randos entre volcans, cascades, rivières et Araucarias

 Malalcahuello, Curacautín, Araucanie, Chili  Mars 2018Sans guideGratuit Déjà testé par 2 Local Xplorers

Cratère Navidad

Difficulté: 2/5 Dist. : 4,6km Asc. : +410 m. Desc. :- 410 m.

2 heures Alt. max : 1 883m. Alt. min : 1 667m.

Sierra del Colorado

Difficulté: 2/5 Dist. : 5,8km Asc. : +430 m. Desc. :- 430 m.

2 heures Alt. max : 1 794m. Alt. min : 1 351m.

Petit aperçu :

La Réserve Nationale Malalcahuello n’est pas très connue des voyageurs qui lui préfèrent le fameux Parc National de Conguillo un peu plus au sud. Ici vous pourrez profiter de belles randos et vous serez pratiquement seuls ! Le cadre est idéal pour se ressourcer entre rivières et cascades, volcans, randonnées dans la forêt et points de vue. C’est également ici que vous verrez de nombreux Araucaria, l’arbre emblématique du Chili.
Vous pouvez voir les cascades Salto del Indio et Salto de la Princesa situées avant le village de Malalcahuello. La région regorge également de thermes pour ceux qui souhaitent se relaxer.

CARTES

[sgpx gpx=”/wp-content/uploads/gpx/cratere_navidad.gpx”]

[sgpx gpx=”/wp-content/uploads/gpx/Sendero_Sierra_del_Colorado.gpx”]

Infos pratiques

Transport

Depuis Los Angeles le plus rapide est de prendre l’autoroute 5 direction sud jusqu’à Victoria puis la 181-CH jusqu’à Malalcahuello (190km au total).
Nous voulions couper par les petites routes pour voir plus de paysage et avons choisi d’emprunter l’autoroute jusqu’à Collipulli puis la route R-49 et l’infernale piste R-551 qui traverse une forêt et des plantations de pins utilisés pour fabriquer du papier. Ne prenez ce chemin seulement si vous recherchez l’aventure. Entre montée raide, épingles, gros cailloux, descentes à pic, c’était du sport mais on se sent vraiment seuls perdus dans une immense forêt. Nous avons récupéré la 181-CH par les R-735 et R-731. Attention, la station essence n’est qu’à Curacautin.

Hébergement

Arrivés de nuit et complètement gelés, nous ne sommes pas arrivés jusqu’à Malalcahuello et avons logé à Manzanar, un petit hameau situé à 13km de Malalcahuello, entre le Salto del Indio et le Salto de la Princesa.
Nous avons négocié une cabaña à 20000CL pour deux , toute équipée avec 2 chambres, poêle et une grande salle à manger/cuisine ! Le gérant est très sympa. On vous recommande fortement Cabañas Manzanar. Vous la trouverez sur maps.me et un panneau l’indique depuis la route.
Nous avons également dormi à Los Angeles avant de nous rendre à la réserve et avons trouvé une chambre double avec salle de bain partagée pour 20000CL (en négociant). Si la cuisine n’est pas très propre, nous avons pu mettre la moto dans la cour intérieure et le propriétaire âgé d’environ 75ans était super gentil. Nous vous recommandons Loft Gran Clase près du Unimarc sur l’avenida Alemania.

Conseils

  • La réserve est gratuite et le centre d’information pourra vous renseigner sur les différentes randonnées qu’il est possible d’effectuer.
  • Pour l’ascension du volcan Lonquimay, vous pouvez louer crampons, casques etc.. si nécessaire sur la route du parc, quelques km avant l’entrée
  • Vous pourrez vous repérer grâce à notre tracé gps et aux chemins de maps.me.
  • La région regorge également de thermes pour ceux qui souhaitent ensuite se relaxer.

Ne pas oublier

3 litres litres d’eau par personne
───
Casquette ou chapeau
───
Crème solaire
───
Lunette de soleil
───
Deux repas pour les midis, un pour le soir
───
Tente, sac de couchage et matela
───
Nécessaire de camping
───
Une bonne paire de chaussures de rando
───
Frontale ou lampe de poche
───
Tracé GPS (version numérique et/ou papier)

Les treks en détails

L’ascension du volcan Lonquimay :

Perché à 2865m, ce volcan conique est une énorme montagne de roche volcanique noire saupoudrée de neige éternelle. Son ascension est difficile (1425m de dénivelé positif) mais réalisable aux habitués de trekking. En hiver des équipements spéciaux comme des crampons sont essentiels. Elle offre une magnifique vue à 360° au sommet. D’ici, vous pourrez admirer une douzaine de volcans et des sommets enneigés.
Le chemin n’est pas indiqué sur maps.me/Google maps et il est difficile de trouver une carte. Des tours opérateurs proposent des excursions pour s’y rendre mais si vous êtes un minimum habituels, vous n’aurez pas de mal à le faire par vous même.

Voici quelques conseils en été :
Rendez-vous en voiture aux pieds de la station de ski Corralco. Remontez à pied la piste de ski en longeant les remontées mécaniques. Vous avez fait 1/3 de l’ascension. Il vous faudra ensuite longer l’arrête du volcan en passant par des névés puis de la roche volcanique qui se dérobe sous les pieds. Le chemin n’est pas en lacets, il coupe droit dans la pente et est très raide. Cette partie est assez éprouvante mais le panorama en vaut le coup.

Cratère Navidad :

Situé au pied du volcan Lonquimay, le cratère Navidad offre un paysage lunaire. Cette petite randonnée de 4,6km aller-retour et 410m de dénivelé positif est une bonne alternative pour ceux qui ne sont pas habitués au trekking ou qui n’ont pas le matériel nécessaire à l’ascension du Lonquimay lorsque celui ci est sous la neige. Au sommet du cratère vous aurez également une vue à 360° sur les volcans environnants (même si vous n’aurez pas ceux derrière le Lonquimay). Les couleurs du cratère sont magnifiques et brillent au soleil.

L’ascension n’est pas très dure bien qu’une partie soit assez raide et que les pas s’enfoncent dans la roche volcanique sablonneuse. On a souvent chaud lors de l’ascension de cette masse noire alors prévoyez de l’eau.
Le chemin se situe après la station de ski Corralco et est bien indiqué sur maps.me. Vous le verrez depuis la piste R-785 qui traverse la réserve. Il n’y a pas de parking pour se garer mais vous pourrez laisser votre véhicule sur le bord de la route.

Le chemin commence directement dans la roche volcanique légèrement en pente. On arrive rapidement au pied du cratère et l à commence la plus dure partie de cette randonnée. La montée est assez raide et les pieds s’enfoncent dans la roche sablonneuse. Le soleil tape et on commence à avoir chaud. On en finit tout de même rapidement avec ce passage et on a pour récompense une belle vue sur le cratère et les belles couleurs de son sable. Il est toutefois impossible de voir le fond.

Nous vous conseillons de faire le tour du cratère par le nord (à droite) car c’est en haut de celui-ci que vous aurez un panorama à 360°. D’ici, vous pouvez admirer une petite dizaine de volcans et sommets enneigés, le Lonquimay tout proche mais aussi le paysage lunaire de la vallée.
Vous pourrez ensuite redescendre en finissant votre tour du cratère et dévaler la pente de Navidad.

Sendero Sierra del Colorado :

Attention à ne pas confondre avec le sendero Coloradito !
Il est possible de combiner la randonnée du Cratère Navidad avec celle de la Sierra del Colorado afin de bénéficier d’une vue panoramique sur le côté qui n’est pas visible depuis Navidad. Ces deux randos combinées offrent un panorama semblable à celle depuis le sommet du volcan Lonquimay. Il est possible d’effectuer le sendero Sierra del Colorado après avoir fait celle du cratère Navidad.
Ce sentier part du centre d’information de la Conaf, à l’entrée du parc, quelques kilomètres avant la station de ski Corralco.

Ce chemin de 5,4km aller-retour et 400m de dénivelé offre un environnement tout à fait différent de la précédente randonnée. En effet, vous vous enfoncerez dans une forêt dense d’Araucaria et autres pins, rien à voir avec le paysage lunaire. La pente, assez raide, mène rapidement au sommet, un plateau verdoyant. D’ici, c’est les volcans Lonquimay, Tolhuaca et Llaima qui sont en premier plan mais on admire également le Villarica, Quetrupillan, Lanin, pour ne citer que les plus connus. D’en haut on se rend aussi bien compte de la limite entre la forêt et la zone désertique. On imagine une éruption volcanique ayant recouvert la forêt qui reprend peu à peu ses droits sur son environnement.
Le retour s’effectue par le même chemin.

Sendero El Coloradito :

Une autre belle option de randonnée est le sentier El Coloradito dont le départ s’effectue au même endroit que la Sierra del Colorado (Attention ne pas confondre). Cette randonnée de 10,5km s’effectue à la journée. Elle permet d’appréhender les différents types de végétation de la réserve Malalcahuello et offre de beaux panoramas sur le volcan Lonquimay. Pour plus d’informations se référer sur place au bureau de la Conaf.

Nos treks au Chili