VOYAGE AU GUATEMALA

Le guide pratique du Local Xplorer

Top à visiter

Best Xplorations

Plats Typiques

Espagnol

– 7 heures

Transport

Visa
Non <90 jours

Vaccins

JANV.

FÉVR.

MARS

AVR.

MAI

JUIN

JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

NOV.

DÉC.

Par jour d'Xploration

TOP A VISITER AU GUATEMALA

Antigua la coloniale au milieu des volcans:

Plus belles ville du Guatemala et peut être même d’Amerique Centrale, vous tomberez sous le charme d’Antigua. Nichée à 1500m autour des volcans Agua, Acatenango et le fameux Fuego cracheur de fumée et de lave, la ville bénéficie d’un cadre enchanteur. Il est très agréable de flâner dans ses petites rues pavées pour découvrir ses églises coloniales.
Antigua est très animée et vous apprécierez ses petites boutiques et restaurants des cuisines du monde entier. À chaque coin de rue vous admirerez les volcans en toile de fond.

Santa Cruz la Laguna sur les rives d’Atitlan:

Le petit village de Santa Cruz est un idéal pour ceux qui veulent bénéficier d’une des plus belles vues sur le lac Atitlan dans un village authentique oublié de beaucoup de touristes. En effet, Santa Cruz est beaucoup moins visité que les autres villages du lac et ses habitants sont d’une extrême gentillesse. En vous baladant dans les rues de ce village perché vous serez témoin de nombreuses scènes de vie locale.
La balade à flanc de falaise qui relie Santa Cruz à Tzununa offre également de magnifiques points de vue sur les volcans Atitlan, Toliman et San Pedro.

Les eaux thermales de Villa Paraiso:

Vous rêvez de spa naturel ? Villa Paraiso saura vous combler.
Peu connue, cette cascade d’eau chaude est perdue dans une forêt au bord d’une rivière d’eau froide. Vous profiterez donc d’une douche chaude tout en vous baignant dans la rivière. Relaxation assurée dans un cadre enjôleur.

La culture Gurifuna de Livingston:

Livingston est un village de la Cote Caraïbes accessible uniquement par bateau. S’y rendre est déjà une excursion en soi. Embarquez à bord d’une lancha et voguez sur les eaux du Rio Dulce admirant les multiples races d’oiseaux, les petites maisons sur pilotis, les barques de pêcheurs et les nénufars. Les rives du lacs se resserrent formant un splendide canyon qui débouche sur la mer des Caraïbes.
Livingston abrite une grande communauté Afro-caraïbéene appelé Gurifuna. Allez à la rencontre de ces habitants à la joie de vivre et d’une grande hospitalité, ils seront heureux de vous faire découvrir leurs coutumes.
Ne manquez pas de vous immergez dans les rendez-vous musicaux et festifs sur le bord de la plage de Livingston ici.

Le lac Peten et ses villages

Si la charmante petite ville/île de Flores attire de nombreux voyageurs, nombreux sont les villages du lac Peten qui mérite la visite. San Jose, San Roman, El Remate offrent des paysages différents. Mais c’est en Xplorant le lac à bord d’un kayak que vous découvrirez les plus beaux panoramas. Entre îlots, nénufars, palmiers et rencontre avec les pêcheurs, vous ne serez pas dessus de la balade.
Les couchers de soleil sur le lac sont également d’une grande beauté.

J'ajoute mes tops !

BEST XPLORATIONS AU GUATEMALA

Vous aimez l’aventure ? Osez l’ascension de l’Acatenango. Culminant à 3976m d’altitude, l’ascension de ce géant est loin d’être facile (1300m de dénivelé positif en 3h !) mais vous serez récompensés par la vue qu’il offre sur le volcan Fuego tout proche. De jour, vous le verrez cracher son épaisse fumée, la nuit, vous frémirez au bruit de ses éruptions et admirerez sa lave coulée le long de ses pentes. Une expérience unique.
À l’aube, les couleurs rose-oranger sur la vallée sous à couper le souffle. Depuis le sommet, vous bénéficierez d’une vue à 360° sur le lac Atitlan et la chaîne volcanique du Guatemala d’un côté, les villages et les volcans Agua et Fuego de l’autre. Sûrement une des best Xploration d’Amerique Centrale. Tous les détails pour préparer l’ascension d’Acatenango sans guide dans l’itinéraire de voyage au Guatemala ici

Ajoutez un peu d’aventure à la visite de l’impressionnant site maya Tikal. C’est après 3 jours de marche et une cinquantaine de kilomètres perdus dans la jungle que vous découvrirez ces pyramides anciennes. Ce chemin, emprunté des mayas, n’est pas toujours très bien entretenu et il vous faudra un guide pour vous orienter et pour vous frayer le passage à la machette.
Cette immersion dans la jungle vous permettra d’apprendre beaucoup des plantes médicinales utilisées par les mayas et leurs techniques pour se repérer et survivre dans la jungle. Vous visiterez également les ruines de l’ancien royaume d’El Zotz, enfouies sous une végétation dense.
La nuit, la jungle s’anime et vous frémirez aux bruits sourds des cris des singes hurleurs. Inoubliable ! Tous les détails pour préparer letrek el Zotz dans l’itinéraire de voyage au Guatemala ici

Semuc Champey est connu pour ses cascades aux eaux turquoises. Mais la région a beaucoup plus à offrir.
L’Xploration de la grotte Marias a marqué notre voyage. Réelle rivière souterraine, elle se visite à pied et surtout à la nage avec une bougie pour s’éclairer. On se retrouve alors dans un autre monde, entre stalactites, stalagmites. Il y a même une cascade à l’intérieur de la grotte ainsi que des petites plages et une stalactite en forme de sombrero. Vous grimperez des échelles et pourrez sauter dans un gouffre profond. Si la visite n’est possible que sur 2km, la grotte est longue de 11km !

L’Indian Nose offre sans hésitation les plus belles vues sur le lac Atitlan et ses volcans. Plus vous grimperez plus vous en prendrez plein les yeux. C’est d’ici que vous admirerez les volcans San Pedro, Atitlan, Toliman mais aussi au loin l’Acatenango, l’Agua et le Fuego dont vous repèrerez la fumée.
En continuant le chemin vous vous retrouverez dans les champs de maïs surplombant le lac. Vous pourrez rencontrer alors les paysans qui le récolte.

Rio Dulce, plus qu’un point d’accès à Livingston. Cette rivière est pleine de surprises. En sillonnant les canaux de la rivière à bord d’un kayak, vous vous immergerez dans la vie locale. De nombreuses petites communautés vivent sur les rives de la rivière. Demandez conseil à l’hostel au bord de l’eau Round House pour aller à la rencontre de ses habitants qui vivent d’agriculture et de pêche. Une Xpérience inoubliable !

J'ajoute mes Best Xplorations !

Conseils & Astuces pour votre voyage au Guatemala

Les prises électriques au Guatemala nécessite un adaptateur !
Vos appareils peuvent également nécessité un transformateur s’il n’ont pas la mention “INPUT: 100-240V, 50/60 Hz”.
En efrfet, le voltage de 120v ne constitue pas un danger pour vos appareils, mais la fréquence de 60Hz contre 50Hz en France peux user prématurément vos appareils non adaptés.
  

Internet au Guatemala

Pas d’inquiétude, vous trouverez internet dans la grande majorité des restaurants, bars, hôtels, auberges etc.. Vous avez également la possibilité d’acheter des cartes SIM peu onéreuses pour avoir quelques DATA durant les transports .

Coutume locale

Encore une fois, les personnes travaillant avec les touristes ne sont pas les plus honnêtes… N’hésitez pas à faire répéter les prix 2 fois, à demander si tout est inclus, à demander l’arrêt du bus exact, bref faire confirmer l’information en amont pour ne pas avoir de mauvaise surprise au moment de payer.. Restez sur vos gardes car les mauvaises surprises sont fréquentes, en particulier avec les transports: on ne vous emmènera pas toujours à l’endroit convenu, mais “sur la route qui permet d’y aller…”

ATTENTION

Il est souvent compliqué d’obtenir une explication ou information claire et précise concernant les temps de trajets, étapes obligatoires, les lieux à visiter aux alentours, où trouver internet, où dormir etc…
Il y a peu de points d’informations touristiques, et avec le personnel des entreprises de transports ou de tours, les informations seront souvent approximatives. N’hésitez donc pas à faire confirmer les informations plusieurs fois, et à regarder sur internet, sur vos guides et sur les itinéraires Local Xplorer !

La majorité des personnes confrontés au tourisme parlent un minimum d’Anglais. Cependant, une grande partie de la population ne parle pas Anglais, et la majorité des mayas et autres communautés plus isolés ne parlent ni le langage international, ni même l’espagnol!

Révisez votre Espagnol pour vous immerger un maximum !

Si vous avez envie d’économiser et que vous êtes deux, vérifiez le prix des hôtels locaux, ils seront souvent moins chers que le prix de 2 nuits en dortoir d’auberge de jeunesse.

Taxe en retirant

A chacun des retraits effectués dans une banque, une taxe pouvant aller jusqu’à 100 quetzals vous sera obligatoirement prélevée. Pensez donc à retirer en quantité suffisante.

Les pourboires

Le pourboire n’est pas obligatoire au Guatemala, mais il est recommandé de laisser 10%. La règle est moins stricte qu’au Mexique, mais il est tout de même fréquent que ce dernier soit inclus dans la note. Vérifiez donc d’abord que ce dernier n’est pas inclus, et ensuite à vous de juger en fonction de la qualité du service !

Les parcs et les guides

La plupart des entrées dans les parcs et lieux attractifs sont payants, et on vous recommandera souvent de prendre un guide pour vous accompagner. Sachez que ces derniers ne sont souvent pas obligatoire, et que dans la majorité des cas vous pourrez vous débrouillez par vos propres moyens. Renseignez-vous auparavant sur internet et n’oubliez pas de consulter nos itinéraires!

Les tours opérateurs

Tout d’abord, le recours à un tour opérateur n’est pas une pratique fréquente du Local Xplorer. Il apparaît que certains treks ne sont vendus que par ces derniers, dans des formules incluant cuisinier, un cheval et la personne chargé de s’en occuper, les repas, la tente, les entrées aux parcs, bref, bien plus que le nécessaire! N’hésitez donc pas à négocier un pack sur mesure afin de réduire considérablement le prix, en ne gardant que le guide par exemple. Malgré la reticence du personnel, faites mine de partir et vous parviendrez à vos fins.
Concernant les guides, ceux si on rarement des sites internet, mais vous pouvez fréquemment en trouver sur Facebook via une recherche en espagnol. Attention cependant à ce qu’il ne vous demande pas plus que ce que ce que vous devriez payer avec un tour opérateur.

Difficile de négocier
Les prix sont généralement bien établis et il est difficile d’obtenir un prix spécial, vous arriverez sans doute à baisser le prix pour certaines activités épargnées par le tourisme de masse, mais la difference de prix risque d’être anecdotique .

J'ajoute mes Conseils !

PLATS TYPIQUES GUATEMALTEQUES

J'ajoute mes Plats Typiques préférés !

QUAND PARTIR AU GUATEMALA?

De novembre à mai

 

Quand partir ?

JANV.

FÉVR.

MARS

AVR.

MAI

JUIN

JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

NOV.

DÉC.

 

BUDGET POUR PARTIR AU GUATEMALA

6 à 9€ la nuit

4,5€ le repas

peu onéreux

 

La monnaie est le Quetzal Guatémaltèques. Pensez à retirer un maximum d’argent à la fois car des frais sont appliqués à chaque retrait! Comptez jusqu’à 100 Quetzals pour un retrait au guichet automatique.
Toutes les grandes villes disposent de distributeur, contrairement aux petites.Veillez donc à retirer en avance et à toujours avoir suffisamment de cash sur vous car rares sont les établissements qui acceptent la carte bancaire, encore moins sans frais supplémentaires.

Contrairement aux idées reçues, le Guatemala est plus onéreux que les régions du Chiapas ou de Oaxaca au Mexique. Les activités touristiques, et les hotels et restaurants qui sont situés proches de celles-ci, sont tout de même assez cher. Pour économiser un maximum, pensez donc à vous faire à manger et à loger un maximum loin des incontournables, ou chez l’habitant.

Pour vous guidez dans la préparation de votre budget pour un voyage au Guatemala:

Une chambre 2 personnes pour un hôtel local, ou 2 places en dortoir en auberge (60/80 GTQ = 6,5/9€)
───
Le repas typique guatémaltèque dans un restaurant de rue coûte en général 40 GTQ (=4,5€) et un repas plus complet en restaurant vous coûtera environs 70 Quetzals (= 7,6€)
───
Transport en Lancha à Atitlan : de 20 à 50 Quetzals (= 2 à 6€) / 2 personnes
Transport en Lancha à Livinston: 250 Quetzals (= 27€) / 2 personnes
───
Location d’un kayak journée 70 Quetzals (= 8€)
───
Prix du Cocktail: 20 Quetzals (2€)
───
Courses en supermarchés : 130 Quetzal pour 3 repas et 2 petits déjeuner pour 2 personnes. (Avec fromage et vin )
───
Prix de l’entrée dans un parc/volcan : de 20 à 100 Quetzals (2 à 12€)/ personne
───
Prix de l’entrée dans les temples maya de Tikal : 150 Quetzals (18€) / personne

Je partage mon budget !

LES TRANSPORTS AU GUATEMALA

Bus:

Trajet interminable, et plutôt inconfortable

Shuttles

L’alternative des Shuttles

Tuk Tuk et taxi

Petit transport et grand prix !

Au Guatemala, les transports s’articulent principalement autour des Bus et des Shuttles, et moins autour des collectivos comme d’autres pays d’Amérique Central. Il est donc plus difficile de trouver des transports rapide et abordable pour des destinations plus reculées. S’ajoutent les Tuk Tuk pour les petits transport locaux, et les lanchas pour les trajets s’effectuant plus simplement en bateau que par voie terrestre.

Voyager en bus au Guatemala

Le réseau de bus, est assez bien fourni pour les destinations principale, bien que pas forcement bien organisé: beaucoup de destination sont accessibles seulement en passant par la capitale. On parle de Chicken bus, car oui ce sont bien les bus jaunes d’écoliers américain qui vous attendent, revisiter avec poules, 100aines de personnes entassées à l’intérieur, chauffeur fou et autres surprises. Dans les villes principales vous trouverez un terminal où vous obtiendrez toutes les infos nécessaires. Pour les villes plus petite, cela est plus compliqué pour deux raisons: la première est que les destinations lointaines ne sont desservies que par plusieurs changement, et qu’il faut donc obtenir les bonnes informations de correspondance, ce qui n’est pas forcement simple. La deuxième est que les personnes les mieux renseignées sont souvent ceux qui vendent les shuttles, et ils n’ont aucun intérêt personnel à vous donner les bonnes infos…
Dans l’ensemble, les prix sont très abordables, les bus pas forcement confortables, et les routes horribles… Prévoyez donc de longues heures inconfortables dans les bus, et ce de journée car malheureusement il n’y a presque pas de trajet de nuits…

Voyager en Shuttles

Les Shuttles desservent l’ensemble des destinations qui ne le sont pas par les bus. Ils couvrent également les longs trajets mais sont assez onéreux bien que beaucoup plus rapide. Dans l’ensemble, les prix restent abordables aux vues du gain de temps qu’ils permettent, et les bus confortables. Vous aurez la possibilité de voyager de nuit sans aucun problème. La climatisation n’y est pas abusive. La grande majorité des destinations sont desservies plusieurs fois par jour, et il est préférable de réserver son billet à l’avance au terminal pour ne pas avoir la surprise d’un bus plein en last minute. Il vous suffira de demander dans la rue pour que l’on vous indique à qui s’adresser.

Voyager en taxi et tuk tuk

Quelques courts trajets ne sont malheureusement réalisables qu’en Tuk Tuk ou Taxi privé, et en général les prix sont plutôt élevés. En effet, un prix minimal de 10 quetzals est généralement appliqué.

Je partage mon Xpérience !

VISA POUR LE GUATEMALA

< 3 Mois : pas besoin !

Selon le site des affaires étrangères françaises:

Aucun visa d’entrée n’est requis pour des séjours inférieurs à trois mois.
Pour un séjour supérieur à trois mois, une autorisation de résider doit être sollicitée auprès des autorités guatémaltèques d’immigration. Les formalités correspondantes peuvent être longues (plusieurs mois).

VACCIN POUR LE GUATEMALA

Fièvre typhoïde
Hépatite A et B

Fièvre jaune

Selon le site des affaires étrangères françaises:

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (+/- coqueluche) est conseillée.

Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B. Dans tous les cas prenez l’avis de votre médecin ou d’un centre de vaccinations internationales.

Un certificat de vaccination antiamarile est exigé, uniquement des voyageurs en provenance d’un pays où sévit un risque de transmission de la fièvre jaune.

Pour des séjours de longue durée, la vaccination contre la rage peut être recommandée.

Plus d’infos sur le site du gouvernement ici .