Ascension du volcan Telica en solo sans guide

Volcan Telica, Nicaragua

Ascension du volcan Telica sans tour ni guide
23/06/2018 Nico&Anna

Previous

Next

Ascension du volcan Telica sans tour ni guide

 San Jacinto, Leon, Nicaragua 2 jours / 7 heures  Février 2018Sans guide60$CRC / 1,5€ 

Difficulté: 2/5 Dist. : 20km Asc. : + 799 m. Desc. :- 856 m.

Alt. max : 881m. Alt. min : 169m. Déjà testé par 2 Local Xplorers

Petit aperçu :

L’ascension de volcans, une activité incontournable à inclure dans votre itinéraire de voyage au Nicaragua! Le volcan Telica est une géante marmite fumante qui vaut vraiment le détour ! Il est possible de dormir au pied du volcan et de voir la lave au fond du cratère lorsqu’il n’y a pas trop de vent et que la fumée n’est pas trop épaisse. L’ascension du volcan Telica offre également une magnifique vue sur les volcans de la chaîne: Momotombo, El Hoyo, Cerro Asososca, Cerro Negro d’un côté et le géant San Cristobal de l’autre. Bonus pour ce trek, partez de San Jacinto et observerez la terre bouillir et cracher sa fumée!

CARTES

[sgpx gpx=”/wp-content/uploads/gpx/San_Jacinto_telica.gpx”]

[sgpx gpx=”/wp-content/uploads/gpx/Telica_retour.gpx”]

Infos pratiques

Transport

Depuis le volcan Cosiguina, il faut prendre le bus de Potosi à Chinandega (attention le dernier part à 14h40 mais vous en avez aussi un ou 2 le matin). Comptez 3h – 3h30 et 50CRC (1,30€).
De Chinandega, il vous faudra prendre un bus en direction de León ou Managua et vous arrêter sur la route au niveau de Telica (environ 1h et 20CRC soit 0,50€). Avant de monter dans le bus, confirmez avec le chauffeur qu’il peut vous y arrêter.
Même chose depuis Leon ou Managua: demandez au bus qui va à Chinandega de vous arrêter à Telica.
Ensuite, prenez un bus pour San Jacinto (15mn et 12CRC soit 0,30€) et demandez l’entrée de la rando aux habitants ou suivez notre tracé GPS (aussi visible sur maps.me).

Hébergement

Campez gratuitement au pied du cratère du Telica ! La vue au réveil est magnifique et des espaces sont prévus à cet effet.
A l’entrée du parc Telica, à San Jacinto, il y a des dortoirs où vous pouvez passer une nuit avant ou après l’ascension.

Conseils

  • Si vous partez de San Jacinto, vous observerez des trous remplis de boue bouillonnante et les fumeroles. Vous découvrirez cela au début de la rando, à l’entrée du parc pour 60CRC soit 1,50€, cela vaut vraiment le coup!
  • Ce trek est assez populaire, vous risquez de ne pas être complètement seul au sommet.
  • Si de nombreuses agences proposent cette excursion au départ de León, la rando est complètement faisable en solo. Vous trouverez le tracé gps ci-contre ainsi que sur maps.me.
  • Le chemin est propre et bien entretenu. Pensez tout de même à vérifier si vous êtes bien sur le chemin après les intersections avec maps.me
  • Si les pentes du volcan sont couvertes de végétation, au sommet, le paysage est lunaire. Vous y trouverez du vent qui fait voler la poussière. Pensez ainsi à mettre l’entrée de votre tente à l’abri de la poussière et du vent.
  • Ne prenez pas le second chemin partant du pont de la route principale après Santa Teresa en direction de San Jacinto, ni lors de l’ascension, ni lors de la descente. Nous l’avons testé pour vous, il n’a AUCUN intérêt. ( à part le fait de traverser une décharge à ciel ouvert…) Privilégiez l’itinéraire par San Jacinto pour l’aller comme pour le retour.

Ne pas oublier

3/4 litres litres d’eau par personne
───
Casquette ou chapeau
───
Crème solaire
───
Lunette de soleil
───
Deux repas pour le midi et un pour le soir
───
Tente, sac de couchage et matela
───
Casserole et nécessaire de camping

Le trek en détails

Il y a deux chemins qui permettent de gravir le volcan Telica. L’officiel, par San Jacinto, permet de voir les fumeroles et offre une très belle balade dans la vallée avant de commencer l’ascension. Comptez 10km et 3h de marche. Le second part du pont de la route principale après Santa Teresa en direction de San Jacinto (cf maps.me). Nous avons emprunté le premier à l’aller et le second au retour. Celui ci commence par une longue route sablonneuse en plein soleil, aux abords pleins de détritus. Nous vous conseillons fortement de choisir le chemin depuis San Jacinto. Si beaucoup de tours préfèrent l’autre chemin c’est parce qu’ils peuvent emmener leurs groupes plus loin en minibus et donc éviter la marche interminable de la route sablonneuse et donc réduire le temps d’ascension.

En partant de San Jacinto, traversez les champs de fumeroles ainsi que les piquets et barbelés de l’autre côté et empruntez le chemin qui monte légèrement en direction du volcan. En continuant tout droit, vous arriverez à une petite route. Il vous faudra d’abord traverser un gros tuyaux avant de prendre à droite.

 

Tournez ensuite directement à gauche pour récupérer le chemin. Vous vous trouvez alors sur un chemin poussiéreux situé dans une tranchée abrité de temps à autre par des arbres. Vous y croiserez probablement des troupeaux de vaches accompagnés ou non. Vous rencontrerez une maison, prenez à droite puis à la prochaine intersection continuez tout droit. 500m plus loin, prenez à droite et encore 500m plus loin à gauche. Vous arrivez à la fin de ce chemin et au début de la belle vallée.

Vous vous trouvez dans un champs de blé et de frijole. Sur votre gauche se dresse le volcan Santa Clara et sur votre droite une belle colline aux contrastes de couleurs. Vous continuez tout droit dans cette vallée puis empruntez le chemin de gauche et 700m plus loin encore à gauche. Vous arriverez ensuite à un chemin qui monte. Tournez à gauche et descendez avant de passer une première barrière. Le chemin continue tout droit sur 300m et il faudra tourner à gauche puis passer les derniers barbelés.

Vous arrivez alors sur le second chemin qui permet l’ascension. A partir d’ici, il est difficile de se tromper de chemin. L’ascension commence d’abord tranquillement puis devient plus dure. Il fait très chaud et le soleil tape. La vue sur la vallée commence à se dégager. Après quelques lacets et la plus dure partie de l’ascension, vous arrivez dans une petite forêt.

Plus loin vous arriverez en face de plusieurs barbelés avec des flèches contradictoires, il faudra prendre les escaliers pour se rendre au camping et au cratère. Après 2 lacets, la vue sur la chaîne de volcans est magnifique. Le chemin de droite longe la crête pour se rendre au cratère, celui de gauche se rend directement au camping depuis lequel vous pourrez également vous rendre au cratère.

Si vous n’arrivez pas trop tard, vous pourrez croiser le vendeur de bière qui chaque jour, gravit le volcan à dos de cheval pour transporter ses marchandises. Aussi, le géant San Cristobal vous offrira un beau spectacle: ce dernier est particulièrement visible depuis le cratère du volcan Telica et on le voit parfaitement cracher sa fumée.

Dans la plaine lunaire entre le camping et le volcan, plusieurs chevaux sauvages broutent le peu de végétation qu’ils trouvent. Nous avons planté la tente en dehors de la zone de camping, face au volcan, l’emplacement idéal pour la vue et également bien abrité par rapport à ceux du camping. Cependant le sol est constitué de poussières. Le vent était fort et beaucoup de poussière est rentrée dans la tente.

Le coucher du soleil se passe sur la partie à gauche du volcan d’où l’on voit la plus belle vue sur les volcans et le pacifique.

Vous pourrez ensuite vous approcher de l’énorme cratère fumant en espérant y voir la lave (en fonction de la densité de la fumée). Et enfin revenir au campement pour une belle nuit sous les étoiles.

La descente se fait un peu plus rapidement, comptez 2h30. Vous aurez alors le temps de profiter de l’endroit avant de redescendre. Vous pouvez choisir de redescendre par l’autre chemin mais on ne vous le conseille pas, le paysage est beaucoup moins beau et vous devrez marcher le long de cette route sablonneuse en plein soleil et arriverez au milieu d’une décharge …
Arrivé à San Jacinto, il vous sera facile de prendre un bus pour Esteli ou pour León.

Nos treks au Nicaragua