VOYAGE AU COSTA RICA

Le guide pratique du Local Xplorer

Top à visiter

Best Xplorations

Plats Typiques

Espagnol

-7 heures

Transport

Visa
Non

Vaccins

JANV.

FÉVR.

MARS

AVR.

MAI

JUIN

JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

NOV.

DÉC.

Par jour d'Xploration

TOP A VISITER AU COSTA RICA

Le petit périple que doivent faire les voyageurs pour se rendre à la magnifique baie de Drake ​,​ permet au lieu de rester calme et sauvage. Un endroit qui vous en mettra plein les yeux entre grandes plages sauvages, mangroves, plongée riche, rivières et randonnées côtières. Idéal pour éviter les touristes et se relaxer.

Oubliés des guides de voyages et circuits touristiques, les environs de La Cruz, au nord ouest du pays, n’ont pourtant rien à envier au reste de la côte pacifique du Costa Rica. Les plages sont très sauvages, vous ne croiserez pas toujours des touristes. Vous pourrez observer les tortues pondre pendant la saison ou encore les baleines lors de leur migration. Vous pourrez aussi vous essayer au kite surf !

Bien que le parc soit très touristique, Manuel Antonio reste un incontournable à visiter. Pourquoi ? Sa parfaite combinaison entre jungle dense, faune abondante et plages paradisiaques (parmi les plus belles de la côte pacifique). C’est ici que vous aurez le plus de chances de croiser des paresseux, les trois types de singes (hurleurs, capucins, araignée), des ratons laveurs, des coatis, une multitude d’oiseaux et autres espèces dont nous ne connaissons pas les noms.

Le sud de la péninsule de Nicoya n’est pas facilement accessible mais vous serez récompensé ​s​ de vos efforts. Les plages sont très belles et diversifiées. Si vous voulez un bar de plage, rendez-vous à Samara, observe​z ensuite​ les tortues pondre à Ostional, profitez du sable blanc lors d’une randonnée jusqu’à Cabo Blanco, alliez plage sauvage et surf: longez la plage à l’est de Montezuma ou encore une baie magnifique et tranquille, direction Playa Tambor. Pour diversifier, vous pourrez opter pour les cascades, balades à cheval sur la plage ou encore tour de snorkeling, il y en a pour tous les goûts !

J'ajoute mes tops !

BEST XPLORATIONS AU COSTA RICA

Le Costa Rica est connu pour être une terre de café. Impossible de s’y rendre sans s’immerger dans une authentique Finca Cafetal ! Les collines de la région de Cartago et celles au sud de San José sont pleines de plantations de café. Entre petits producteurs, coopératives et grandes entreprises, chacun exploite son lopin de terre.
Nous vous conseillons de vous rendre du côté de San Pablo, à 40km au sud de San José à la rencontre de la famille de Paulina et Marjorie. Ils exploitent le café de père en fils. Plus d’infos ici: participez à la récolte du café au Costa Rica

La plus haut montagne du Costa Rica culmine à 3800m et est un réel défi pour beaucoup de voyageurs. Le dénivelé à gravir (2300m) ainsi que le chemin à parcourir (19km) peut faire peur mais en réalité le chemin grimpe doucement. La nuit au sommet se fait en refuge et de nombreux chemins permettent d’explorer les environs.
Les plus courageux seront récompensés par de magnifiques paysages entre lagunes d’altitude et vue à 360° du Pacifique aux Caraïbes. Un souvenir inoubliable !

Le Costa Rica est réputé pour la richesse de sa flore et de sa faune. Xplorer la jungle est incontournable ​lors ​ d’un voyage dans ce bijoux d’Amérique Centrale.
Nous vous conseillons une destination hors des sentiers battus pour vous immerger dans la vie de la jungle : la Bolita. Cette auberge de jeunesse située à la frontière du parc Corcovado sur la péninsule d’Osa est perdue au beau milieu de la forêt, accessible seulement à pied. 15km de randonnées s’enfoncent dans la jungle, menant à des cascades et au Río tigre où des chercheurs d’or seront ravis de vous montrer comment ils dénichent leurs pépites. Une Xpérience incroyable sur laquelle vous trouverez plus d’infos ici: après-midi avec les chercheurs d’or du Costa Rica!

Au nord du Costa Rica, proche de la frontière avec le Nicaragua, se situe un ecolodge créé par deux ressortissants​ belges. C’est sur une colline enfouie dans la jungle et surplombant l’île Ometepe du Nicaragua et ses deux volcans que ​le​ projet complètement fou ​a vu le jour. Le lieu est uniquement accessible par une route de l’impossible boueuse et pleine de crevasses. Ici vous pourrez apprendre de la vie locale, connaître les bienfaits des plantes médicinales, aider au développement de la ferme bio ou randonner jusqu’à la rivière et le magnifique lac du Nicaragua. Un retour à l’authenticité au plus proche de la nature !

Les routes du Costa Rica sont mythiques, elles marquent le séjour de tout voyageur. Ici on roule en 4×4 car très peu de routes sont goudronnées. Attendez-vous à des sueurs froides, des traversées de rivières plus ou moins profondes et avec plus ou moins de rapides, de la boue, de la poussière, du sable… tout autant de situations qui feront de votre roadtrip un réel périple, une aventure.

J'ajoute mes Best Xplorations !

Conseils & Astuces pour votre voyage au Costa Rica

Les prises électriques au Costa Rica nécessitent un adaptateur !

Internet au Costa Rica

Pas d’inquiétude, vous trouverez internet dans la grande majorité des restaurants, bars, hôtels, auberges etc.. Vous avez également la possibilité d’acheter des cartes SIM peu onéreuses pour avoir quelques data lors des transports .

L’entrée des parcs

Une pratique locale consiste à faire payer l’entrée dans les parcs nationaux. Contrairement aux autres pays d’Amériques Centrales les prix peuvent être très important<. Renseignez vous afin de ne pas vous faire surprendre.

ATTENTION BILLET RETOUR

Il vous sera demander de présenter une preuve de sortie du territoire dans les 3 mois suivant votre entrée AVANT d’arriver dans le pays. Cette preuve sera donc demandé dans l’aéroport de départ si vous vous y rendez en avion, ou au pays frontalier pour une frontière terrestre. Nous avons réussi à passer en présentant une pré-réservation (copie d’écran de la page précédent le payement sur sky-scanner) de vol à l’aéroport de Guatemala City ! Si vous ne connaissez pas votre date de sortie, pensez à prévoir un photoshop de billet d’avion ayant un numéro de vol et des horaires vérifiables! Rdv sur skyscanner au préalable.
En cas de sortie en bus, les billets TICABUS peuvent avoir une date modifiable sans coût supplémentaire. Renseignez vous directement sur leur site internet lors de la réservation.

La majorité des locaux parlent Anglais et la quasi-totalité des personnes confrontés au tourisme. Ceci dit, vos échanges avec les locaux seront souvent plus riches en espagnol.

Révisez votre Espagnol pour vous immerger un maximum !

Si vous avez envie d’économiser et que vous êtes deux, vérifiez le prix des hôtels locaux, ils seront souvent moins chers que le prix de 2 nuits en dortoir d’auberge de jeunesse.

Taxe en retirant

A chacun des retraits effectués dans une banque une taxe vous sera obligatoirement prélevée, pouvant s’élevée à plus de 5000 CRC.

Les taxes et pourboires

Attention, les taxes et pourboires au Costa Rica ne sont pas toujours inclus dans le prix. Respectivement de 13% et 10%, ils peuvent largement modifier le prix final. Pensez donc à vérifier si cela est précisé sur la carte, ou à demander aux serveurs.

Eviter les lieux trop touristiques, en particulier en hautes saisons

Le Costa Rica reste un pays qui a été très largement marketé et qui séduit de nombreux visiteurs chaque années. Il est parfois difficile de sortir des sentiers battus, en particulier en haute saison. Nous vous conseillons d’éviter les lieux les plus touristiques en ces périodes si vous n’êtes pas fan des bains de touristes!

Difficile de négocier
Les prix sont généralement bien établis et sont les mêmes pour tous, de même pour les locaux. Notez qu’en basse saison le prix des logements peuvent être revus à la baisse.

J'ajoute mes Conseils !

QUAND PARTIR AU COSTA RICA ?

De décembre à avril

JANV.

FÉVR.

MARS

AVR.

MAI

JUIN

JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

NOV.

DÉC.

 

 

BUDGET POUR PARTIR AU COSTA RICA

14€ la nuit / 2 pers.

4€ le repas

La monnaie du Costa Rica est le Colon Costaricien. Lorsque vous retirez de l’argent au Costa Rica, vous aurez généralement à payer des frais bancaires s’élevant jusqu’à 3$US par retrait. Pour les utilisateurs de VISA, utilisez les banques “BCR: Banco de Costa Rica”: aucun frais à prévoir dans la banque nationale du Costa Rica.
La quasi-totalité des commerces acceptent la carte bancaire, sans frais supplémentaire. Conservez tout de même quelques liquidités sur vous au cas où…

Pour vous guidez dans la préparation de votre budget pour un voyage au Costa Rica:

Une chambre 2 personnes pour un hôtel local, ou 2 places en dortoir en auberge (10 000 colons = 14,3€)
───
Le repas typique costaricien dans un restaurant coûte en général 3000  (=4,3€) et un repas plus complet en restaurant vous coûtera environs 4000 pesos (= 5,7€)
───
Transport en Lancha Drake/Sierpe: 10 000 pesos (= 14,3€) / 1 heures / personne
───
Location d’un vélo à la journée 2 850 colons (= 4€)
───
Laverie : 1 000 colons / kg (1,45€)
───
Prix du Cocktail: 2 500 colons (3,5€)
───
Courses en supermarchés : 16 500 colons (= 24€) pour 5 repas et 2 petits déjeuner pour 2 personnes. (Avec fromage et vin )
───
Prix de l’entrée dans un parc : de 10 à 15 dollars

Je partage mon budget !

LES TRANSPORTS AU COSTA RICA

Bus:

Bien desservi et bien organisé

Colectivos

L’alternative des taxis collectifs

Tuk Tuk et taxi

Petit transport et grand prix !

Au Costa Rica, les transports s’articulent principalement autour des bus, qui desservent presque toutes les destinations à prix abordable, auxquels s’ajoutent les Shuttles pratiquant des prix excessifs, et les taxis pour les petits transport locaux. Oubliez les avions internes, fréquemment utilisés par les touristes adaptent des All Inclusives, à moins d’un budget illimité…

Voyager en bus au Costa Rica

Le réseau de bus Costaricien est très bien fourni et bien organisé. Les différentes companies opèrent en principe par régions,  bien que certaines compagnies comme TicaBus soit actif dans l’ensemble du pays et même dans la plupart des pays d’Amérique Centrale: utile pour passer les frontières! Dans l’ensemble, les prix sont abordables et les bus confortables. Vous aurez parfois la possibilité de voyager de nuit pour les trajets de 5h et plus. La climatisation n’y est pas abusive, et les bus sont à l’heure, ou presque. La grande majorité des destinations sont desservies plusieurs fois par jour.

Voyager en Shuttles ( ou avion…)

Les Shuttles relient certaines destinations du Costa Rica en un temps record.. Record par voix terrestre puisqu’il y a également la possibilité  de prendre des avions internes pour relier les 4 coins du pays. Si ces transports existent, ils ne sont généralement pas utilisés par les Local Xplorers, notamment parce que hors de prix. Alors si vous voulez des conseils: tour opérateur et tout ce que l’on évite habituellement devrait vous aider.

Trajets en taxi ou bateau

Quelques courts trajets ne sont malheureusement réalisables qu’en  Taxi privé, et en général les prix sont plutôt élevés. Il existe tout de même souvent une alternative en bus, demandez au locaux, mais lorsque vous êtes pressés ou que vous n’avez pas d’autres choix, attendez vous à payer plus que d’habitude.
De même certains trajets ne sont possibles qu’en bateau, ou permettent un grand gain de temps. Les prix reste en général pour ces transports en bateau pour lesquelles vous n’avez pas forcement d’autres options.

Je partage mon Xpérience !

VISA POUR LE COSTA RICA

< 3 Mois : pas besoin

>90 jours: obligatoire

Selon le site des affaires étrangères françaises:

Les ressortissants français, qu’ils soient titulaires d’un passeport ordinaire, de service ou diplomatique, n’ont pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 90 jours. Ils doivent cependant avoir un passeport en bon état, avec une validité minimale d’un jour au-delà de la date prévue de sortie du Costa Rica et disposer d’un billet aller/retour ou d’un d’un billet vers une autre destination. Le cas échéant, il peut leur être demandé de prouver qu’ils disposent des ressources suffisantes pour la durée de leur séjour.

Les Français souhaitant séjourner plus de 90 jours au Costa Rica doivent constituer un dossier d’immigration auprès de l’ambassade du Costa Rica à Paris ou auprès des autorités de l’immigration au Costa Rica. Pour plus d’informations, consulter le site de la « Direccion general de migracion y extranjeria »

Veillez donc à réserver un billet d’avion à l’avance, ou bien un ticket de bus attestant une date de sortie de votre territoire. Ces informations seront généralement demandées avant votre envole pour le Costa Rica.
Local Xplorer Tips: Des utilisateurs de Local Xplorer confirment avoir utilisés des screenshots de pré-réservations (réservation non abouti avec un screenshot de la dernière étape avant le payement ) et que cela à fonctionner sans problème. En cas de sortie terrestre, Tika Bus propose des billets échangeable ou annulables à moindre frais.

VACCIN POUR LE COSTA RICA

Fièvre typhoïde
Hépatite A et B

Fièvre jaune (antiamarile)
Si visite récente de pays à risque

Selon le site des affaires étrangères françaises:

  • Un certificat de vaccination antiamarile est exigé uniquement des voyageurs en provenance d’un pays où sévit un risque de transmission de la fièvre jaune : Angola, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, République démocratique du Congo, Gabon, Gambie, Guinée, Liberia, Nigeria, Sierra Léone, Soudan, Bolivie, Vénézuéla, Brésil, Pérou, Colombie, Équateur (le département de la Guyane française est également concerné). Cette vaccination devra être effectuée au moins 10 jours avant l’entrée au Costa Rica
  • Autres vaccinations conseillées : en fonction des conditions locales de voyage, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.

Plus d’infos sur le site du gouvernement ici .