Randos Laguna del Laja

Lagune laja, Chili

Laguna del Laja: treks et randos entre volcan, glaciers, lacs et cascades
27/10/2018 Nico&Anna

Previous

Next

Laguna del Laja: treks et randos entre volcan, glaciers, lacs et cascades

 Laguna del Laja, Antuco, Biobío, Chili 1 jours  Mars 2018Sans guide3000CL soit presque 3,5€

Difficulté: 3/5 Dist. : 11,2km Asc. : + 418 m. Desc. : – 418 m.

Alt. max : 1 517m. Alt. min : 1 122m. Déjà testé par 2 Local Xplorers

Petit aperçu :

Située à 90km à l’est de Los Angeles, le Parc National de la Lagune Laja offre de très beaux paysages entre volcan, glacier, lac entouré de falaises et cascades. Le week-end, au bord du lac, vous croiserez des chiliens qui viennent principalement pêcher mais vous ne serez pas dérangés par les touristes. Le parc est bien moins visité par les voyageurs que d’autres plus connus. Et pourtant, les panoramas sont grandioses.

CARTES

[sgpx gpx=”/wp-content/uploads/gpx/randolara.gpx”]

Infos pratiques

Transport

Depuis Chillan, nous vous conseillons de prendre la N-59-Q jusqu’à Huepil (85km). Cette belle route goudronnée vous fera traverser les champs et vallons verdoyant. À Huepil, nous vous conseillons de prendre la piste Q-965 qui est en bon état et offre de magnifiques paysages, entre rivières, petits canyons, et montagnes en arrière plan (45km). Arrivé à Abanico, la route longe la rivière jusqu’à l’entrée du parc.
Depuis Los Angeles, la belle route goudronnée Q-45 permet de se rendre rapidement au parc en admirant les montagnes de la vallée (87km).
La route qui traverse le parc national de Laja fait partie du “Sendero de Chile” et rejoint Los Barros et l’Argentine par le Paso Pichachen.

Hébergement

Dans le camping Lagunillas situé à 1km de l’entrée du parc offre de beaux emplacements dans les bois près de la rivière Laja, d’une table en bois, électricité et bbq à chaque emplacement ainsi que la douche chaude. Les prix sont assez chers : 6000CL/personne soit 8€ !
Vous pouvez également faire du camping sauvage près du lac pour profiter un maximum du paysage et pêcher avec les locaux.

Conseils

  • La randonnée est accessible à tous bien que le passage sur les anciennes coulées de laves soit très accidenté. Pas besoin de courir si vous partez tôt.
  • Il est difficile de se rendre à la réserve par les transports publics (un bus par jour part de Los Angeles pour Abanico situé à 11km de l’entrée du parc, ensuite il n’y a plus de transports publics). Pour se rendre aux différents sentiers et points de vue sur la lagune, il faut être véhiculé ou à vélo car les distances sont longues à pied. La piste de terre est caillouteuse et le 4×4 est recommandé.
  • Il est préfèrable de s’y rendre en semaine pour davantage de calme.
  • Si vous louez un véhicule et que vous comptez vous y rendre, louez un 4×4.

Ne pas oublier

2 litres litres d’eau par personne
(Vous en trouverez en route)
───
Casquette ou chapeau
───
Crème solaire
───
Lunette de soleil
───
Deux repas pour les midis, un pour le soir
───
Tente, sac de couchage et matela
───
Nécessaire de camping
───
Une bonne paire de chaussures de rando
───
Frontale ou lampe de poche
───
Tracé GPS (version numérique et/ou papier)

Les treks de Laguna del Laja en détails

Le prix d’entrée est de 3000CL pour les étrangers et 1500CL pour les nationaux ou si vous disposez d’un RUT. Comptez 6000CL/personne pour camper au camping Lagunillas, situé entre les arbres, au bord de la rivière, 1km après l’entrée du parc, avec eau chaude, électricité, barbecue et table de camping à chaque site. Mais vous pouvez camper à la sauvage près de la lagune dans un magnifique cadre.
Plusieurs activités dans le parc sont possible : longer le lac pour bénéficier de différents points de vue, le VTT sur la piste de terre qui traverse la réserve, la pêche au bord de la laguna del Laja, la randonnée et les balades.

En chemin, vous admirerez la vue sur la vallée de Laja et traverserez une forêt de cyprès avant d’arriver à l’énorme champs de lave provenant de la dernière éruption du volcan Antuco (2985m) en 1853. Vous vous trouverez alors sur une plaine avec d’un côté une belle vue sur le volcan Antuco et son sommet enneigé et de l’autre la Sierra Velluda, sa glace et ses cascades.
Attention, cette randonnée peut nécessité des équipements spéciaux en hiver lorsqu’il a neigé , se renseigner à l’entrée du parc.
Cette randonnée n’est pas indiquée sur maps.me mais est facile à trouver.

La randonnée Sierra Velluda est sûrement la plus belle du Parc National de Laja. Le départ est situé à environ 2,5km de l’entrée du parc. Pour ceux qui ne sont pas véhiculés, vous pourrez faire du stop ou commencer cette randonnée directement à l’entrée du parc. Vous parcourrez alors cette piste poussiéreuse qui monte et trouverez sur votre droite le panneau indiquant le début du sentier menant à la Sierra Velluda.
Le début du sentier est situé 300m avant la courte boucle qui mène aux cascades Las Chilcas et Tornellino. Il vous sera sûrement possible de vous y rendre après la Sierra Velluda.

Une fois sur le chemin de la Sierra Velluda, celui ci commence à grimper. C’est la partie la plus dure du trek car le plus raide. En effet, le sentier ne fait que 5,5km mais monte de 590m. Vous arriverez à un premier mirador permettant d’admirer la vue sur la vallée de Laja.
Ça continue ensuite de grimper jusqu’à un pe tit plateau où la vue est encore plus belle. On admire d’un côté la Sierra Velluda, de l’autre, les montagnes, le volcan Antuco et en contrebas la rivière Laja. La végétation devient un peu plus dense. On traverse de nombreux cyprès avant de remonter par un chemin assez accidenté.

En continuant, on passe de l’autre côté de la vallée. Vous en aurez fini avec l’ascension. Le paysage est complètement différent. Des collines luxuriantes à la plaine de roche volcanique provoquée par une coulée de lave datant de 1853. Vous avancerez alors en direction du volcan Antuco, que l’on croit parfaitement conique de là . Cette partie du chemin est uniquement constituée de roche, il faut faire attention où on met les pieds car certaines peuvent rouler. Il n’y a pas de difficulté majeure car il n’y a plus de dénivelé mais le chemin est accidenté. Il est parfois difficile de trouver le sentier bien que celui ci soit indiqué par des piquets, des pyramides de pierre et des traces blanches. Soyez vigilant car vous pouvez facilement perdre sa trace surtout sur le chemin retour.

À la fin du champs de lave, vous arriverez à une rivière dans laquelle vous pourrez remplir vo tre bouteille d’eau. Le paysage est superbe, entre le volcan, le glacier et la mer de lave. En longeant la rivière, vous arriverez finalement aux pied de la Sierra Velluda. Vous admirerez ses innombrables cascades et volcans. Pour vous rapproche r plus près, il vous faudra traverser plusieurs cours d’eau provenant des cascades de la Sierra. Vous pourrez alors pic niquer au point de ce géant. Comptez 1h30-2h d’ascension à un rythme normal. Plus avec les pauses photos !

Sûrement aurez vous envie de tenter son ascension ? Nous n’avons pas eu le temps mais si vous y parvenez, n’hésitez pas à nous le raconter !
Le retour s’effectue par le même chemin. Attention, il est moins facile de trouver le chemin à travers la lave de ce côté. Comptez 1h30 (sans photos car elles ont déjà été prises à l’aller !)

Sendero Las Chilcas :

Cette balade de 3,2km aller-retour est très agréable et accessible à tous. Elle permet de se rendre aux belles cascades de Las Chilcas et Torbellino. C’est aussi là que naît la rivière Laja.
Le départ de ce sentier s’effectue 300m après le sentier Sierra Velluda et environ 3km après l’entrée du parc. Comptez 1h pour effectuer l’aller retour jusqu’aux cascades. Si la première partie de la balade s’effectue sur une passerelle, le chemin se transforme ensuite en terre.
En chemin vous admirerez les montagnes de la vallée, le volcan Antuco, la Sierra Velluda mais aussi la végétation aride du parc.

Sendero Los Coïgues :

En face du départ du chemin Las Chilcas, le sentier Los Coïgues de 3,4km aller-retour, s’enfonce dans la forêt de cyprès. Cette balade est une bonne alternative pour ceux qui souhaite observer les champs de lave du volcan Antuco et bénéficier de beaux panoramas sans effectuer l’ascension jusqu’à la Sierra Velluda. De nombreux cours d’eau permettent de se rafraîchir tout au long de la rando.

Sendero Volcan Antuco :

Enfin, en été, il est possible de rallier le sommet du Volcan Antuco. Ce chemin commence à Conchas de Esqui, situé à 7,5km de l’entrée du parc. C’est ici que des remontées mécaniques permettent de dévaler les pentes du volcan l’hiver. L’été, il vous faudra gravir 1600m de dénivelé positif en seulement 4,3km pour parvenir au sommet. Une vue époustouflante vous attend au sommet entre le lac, la Sierra Valluda et les montagnes environnantes. Cette ascension dans le sable rocailleux du volcan est loin d’être facile !

Nos treks au Chili