VOYAGE AU NICARAGUA

Le guide pratique du Local Xplorer

Top à visiter

Best Xplorations

Plats Typiques

Espagnol

-7 heures

Transport

Visa
Non

Vaccins

JANV.

FÉVR.

MARS

AVR.

MAI

JUIN

JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

NOV.

DÉC.

Par jour d'Xploration

TOP A VISITER AU NICARAGUA

La magnifique ville coloniale de Granada est peut être la plus belle d’Amerique Centrale. Elle rivalise largement avec Trinidad (Cuba), Antigua (Guatemala) ou encore San Cristobal de Las Casa (Mexique) pour ne citer qu’elles. Difficile de ne pas tomber amoureux de ses rues pavées, façades de toutes les couleurs, églises coloniales et petites terrasses de café.
Le grand plus de Granada, ses villages d’artisans situés dans les alentours, entre potiers, sculpteurs, menuisiers, tant de personnes et d’activités qui valent à être connus.

Le sable blanc, l’eau turquoise et les cocotiers vous font rêver ? L’île de Little Corn Island, perdue au large de la côte Caraïbes, a tout d’une île paradisiaque. Si s’y rendre peut s’apparenter à un réel périple, rare sont les voyageurs qui le regrettent.
Entre balades et bronzette sur les plages de sable fin, plongée sur la barrière de corail au milieu des tortues, raies, requins et autres poissons de toutes les couleurs, initiation aux sports nautiques (kayak, voile, kite surf) ou à la pêche, chacun y trouvera son compte.

Situé à seulement quelques kilomètres de la frontière avec le Honduras, le Canyon de Somoto, est une merveille de la nature qui vaut le détour. Un sentier permet de relier le début du canyon et d’ensuite le parcourir à pied et à la nage, admirant les magnifiques falaises de marbre. Un chemin permet également d’accéder à plusieurs miradors surplombant le canyon, offrant des vues grandioses sur la vallée.

Si la côte pacifique sud rime souvent avec fête, surf et touristes, le nord est beaucoup plus tranquille et sauvage. Les vagues se prêtent également au surf, le calme en plus. Il y a des chances que vous vous retrouviez seuls sur les plages de sable blond de Tiguilillo, Jiquilillo et Padre Ramos. La réserve portant le même nom est composée de plusieurs estuaires aux canaux de mangrove qu’il est agréable de découvrir en kayak. Ce paradis des oiseaux accueille aussi une petite communauté d’éleveurs de poissons qui pêchent sur une petite cabane flottante. Une rencontre authentique très intéressante.

Lèon, rivale éternelle de Granada, est également une belle ville coloniale, l’authenticité en plus. En effet, beaucoup moins touristique, elle regorge de scènes de vie locale. Outre ses jolies églises et rues pavées, elle abrite des quartiers plus populaires où il faut se perdre pour découvrir le vrai Nicaragua et ses habitants.
Berceau de la révolution sandiniste, Lèon est pleine d’histoire et nombreux sont ceux qui seront ravis de vous la compter.

J'ajoute mes tops !

BEST XPLORATIONS AU NICARAGUA

Une Xploration unique au Nicaragua : l’observation des baleines à bosse migrant le long de la côte pacifique depuis la Californie. C’est grâce à l’équipe de l’association Eli Scientifique, qui étudie la migration des baleines de janvier à avril à Padre Ramos, qu’il est possible de vivre cette expérience inédite. Leur statut de scientifique leur permet de rester plus de temps et plus près des baleines afin de récolter les données dont ils ont besoin. Vous aurez alors la chance de sortir en mer toute la journée et de voir plusieurs baleines et baleineaux se donner en spectacle mais aussi écouter leurs chants ! De nombreux dauphins ont pour habitude de se joindre à la balade.
Des animaux majestueux, un moment fort, des souvenirs inoubliables.

Le Nicaragua, pays de volcans est au cœur de la ceinture de feu du pacifique. Ce qui donne aux voyageurs de nombreuses options d’ascension de volcans et des vues magnifiques sur la chaîne de Maribios. Si la plupart des voyageurs optent pour l’ascension du Cerro Nego (entièrement formé de roches volcaniques noires), et le Maderas sur l’île d’Ometepe, le Nicaragua a bien plus à offrir.
Réel paradis des trekkeurs, cette chaîne volcanique est très diversifiée. En effet, s’il est possible de voir de la lave au sommet du Telica, cette marmite géante n’a rien à voir avec le verdoyant El Hoyo au cratère parfaitement rond semblable à un œil. Le Cosiguina, volcan le plus au nord, dispose d’une belle lagune verte dans son cratère et offre une vue magnifique sur le golf que se partagent le Nicaragua, le Honduras et le Salvador. Le géant Momotombo allie forêt et paysage lunaire et son éprouvante ascension jusqu’au cratère permet d’admirer l’entière chaîne volcanique ainsi que le lac de Managua.
Tant de possibilités incontournables d’un voyage au Nicaragua.

Quand vous pensez volcan, vous vous imaginez tout de suite de la lave bouillonnante au fond d’un cratère ? Ça tombe bien, on a trouvé le volcan de vos rêves : le Masaya !
Ce volcan tout proche de Granada, offre un spectacle inoubliable aux voyageurs qui viennent le visiter de nuit. Vous y observerez la lave en fusion à moins de cent mètres de vous et de la fumée jaillir des profondeurs. Le tout sous les étoiles, admirant les villes de Masaya et Granada scintiller dans la nuit. Un conseil, louez une moto/scooter et rendez-vous y par vous même !

Au large de Granada, sur l’immense lac Nicaragua, une centaine de petit îlots enfouis sous la végétation constituent une excursion à la journée parfaite. Louer un kayak permet d’Xplorer librement les nombreux canaux. Outre ces beaux paysages, vous rencontrerez une multitude d’oiseaux qui peuplent les lieux.
Vous pourrez faire une petite escale pour manger sur un des petits restaurants/îlot et rentrer en admirant le coucher du soleil sur les volcans Mombacho et Masaya.

La région du nord du Nicaragua est très riche. La réserve de Miraflor fait partie de ces coins hors des sentiers battus, aux campagnes désertes, aux plantations à perte de vue et aux collines verdoyantes.
Mais au delà de ces beaux paysages, ce sont ses habitants qui gagnent à être connus. D’une grande gentillesse, ils sauront vous accueillir chaleureusement. La plupart travaillent aux champs ou à la ferme, tous auront beaucoup à vous apprendre sur leurs activités et leur mode de vie. Vous pourrez aussi bien récolter le café et participer au processus jusqu’à la torréfaction que traire les vaches et aider à la préparation du fromage.
Des Xperiences authentiques !

J'ajoute mes Best Xplorations !

Conseils & Astuces pour votre voyage au Nicaragua

Les prises électriques au Nicaragua nécessitent un adaptateur ! Les prises les plus courantes sont celles de droites:

Internet au Nicaragua

Pas d’inquiétude, vous trouverez internet dans la grande majorité des restaurants, bars, hôtels, auberges etc.. Vous avez également la possibilité d’acheter des cartes SIM peu onéreuses pour avoir quelques data lors des transports ou en cas d’urgences.

L’ascension des volcans

Ils ont tous leurs particularités, et chacun vaut le détour! Pour ce qui en est des guides: contentez vous de maps.me ! Les sentiers sont relativement bien marqués et indiqués, et vous n’aurez plus aucun doute grâce à nos itinéraires du Nicaragua détaillant chacune des ascensions!

100% INDÉPENDANT !

Au Nicaragua, aucunement besoin de passer par des tours opérateurs, des shuttles ou autres solutions réservées aux touristes. Les treks se font en indépendant, les transports desservent l’ensemble des destinations à des prix raisonnables, et surtout: la gentillesse des locaux vous permettra toujours d’avoir la bonne information et de trouver la solution 100% locale à votre problématique !

Une minorité de locaux parlent Anglais malgré le fait que les personnes confrontés au tourisme le pratique plutôt bien. Ceci dit, vos échanges avec les locaux seront souvent plus riches en espagnol.

Révisez votre Espagnol pour vous immerger un maximum !

Si vous avez envie d’économiser et que vous êtes deux, vérifiez le prix des hôtels locaux, ils seront souvent moins chers que le prix de 2 nuits en dortoir d’auberge de jeunesse.

Taxe en retirant

A chacun des retraits effectués dans une banque une taxe vous sera obligatoirement prélevée, pouvant s’élevée à 100 C$ (3euros).

Les pourboires

Attention, les pourboires au Nicaragua sont fortement recommandés et ne sont pas toujours inclus dans le prix. Prévoyez de laisser un minimum de 10% sur chacune de vos notes au restaurant.

Pensez à négocier
Les prix sont plutôt négociable (hors restaurant ou bus), en particulier en basse saison. L’artisanat, les taxis et le logement sont particulièrement concernés donc pensez à revoir les prix à la baisse de façon automatique. Notez qu’en basse saison les prix sont plus facilement négociable du fait de la faible affluence.

J'ajoute mes Conseils !

QUAND PARTIR AU NICARAGUA ?

De novembre à mai

JANV.

FÉVR.

MARS

AVR.

MAI

JUIN

JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

NOV.

DÉC.

 

 

BUDGET POUR PARTIR AU NICARAGUA

14€ la nuit / 2 pers.

3€ le repas

La monnaie du Nicaragua est le Cordova. Lorsque vous retirez de l’argent au Nicaragua, vous aurez généralement à payer des frais bancaires s’élevant jusqu’à 3$US par retrait.
Rare sont les commerces qui acceptent la carte bancaire, encore moins sans frais supplémentaire. Conservez donc assez de liquidités sur vous, en particulier lorsque vous sortez des villes ou vous vous rendez sur des îles: Little Corn Island ne dispose pas d’ATM par exemple.

Pour vous guidez dans la préparation de votre budget pour un voyage au Nicaragua:

Une chambre 2 personnes pour un hôtel local, ou 2 places en dortoir en auberge ( 450 Cordobas = 14,3€)
───
Le repas typique costaricien dans la rue ou dans un bus coûte en général 60/70  C$ (=2,2€) et un repas plus complet en restaurant vous coûtera environs 100 C$ (= 3,2€)
───
Transport en ferry de Bluefield à Big Corn Island : 260 C$ (= 8,25€) / personne
───
Location d’un scooter/moto 750/900C$ (= 24/28,5€)
───
Laverie : 60 C$ / kg (1,9)
───
Prix du Cocktail: 50C$ (1,6€)
───
Courses en supermarchés : 800C$ (= 25.3€) pour 4 repas et 2 petits déjeuner pour 2 personnes. (Avec fromage et vin )
───
Prix de l’entrée dans un parc : de 2 à 5 dollars

Je partage mon budget !

LES TRANSPORTS AU NICARAGUA

Bus:

Bien desservi et bien organisé

Colectivos

Les taxis collectifs: plus rapides

Tuk Tuk et taxi

Petit transport et grand prix, à négocier !

Au Nicaragua, les transports s’articulent principalement autour des bus qui desservent presque toutes les destinations à prix abordable, auxquels s’ajoutent les Colectivos, genre de Shuttles locaux assez économiques partant lorsqu’ils sont pleins, et les taxis ou tuk-tuk pour les petits transport locaux.

Voyager en bus au Nicaragua

Le réseau de bus est très bien fourni. Il existe souvent plusieurs terminaux dans les villes et il convient de se renseigner sur place pour savoir lequel concernera votre destination. Les horaires sont fixes et les bus à l’heure. La grande majorité des destinations sont desservies plusieurs fois par jour. Bien que le confort soit parfois modeste (vous voyagerez souvent dans des vieux bus américains aux banquettes “rudes”), il existe des bus de nuit pour les long trajets qui ont un aménagement plutôt agréable. Dans l’ensemble les prix sont relativement abordables. La climatisation n’y est pas abusive.

Voyager en Colectivos

Les Colectivos relient certaines destinations assez proches en un temps record: ils partent dés qu’ils sont pleins (et cela est assez rapide en général) et roulent particulièrement vite. Autre avantage: ils ne s’arrêtent pas partout au bord de la route contrairement au bus. Très utilisés par les locaux, les prix sont légèrement plus chers que les bus mais relativement abordables. Ces derniers sont inscrits à l’avant du mini bus. Cependant, il est fort probable que vous ayez à payer une place supplémentaire pour votre backpack car ceux ci ne disposent pas de coffre…

Trajets en taxi ou tuk-tuk

Quelques courts trajets ne sont malheureusement réalisables qu’en taxi ou tuk tuk, et en général les prix sont élevés! Pensez à négocier car le prix annoncé sera souvent bien plus importants que le prix normalement pratiqué!  Demandez au locaux dans la rue, ils sont généralement au courant et vous indiquerons le prix que vous devez payer.

Je partage mon Xpérience !

VISA POUR LE NICARAGUA

< 3 Mois : pas besoin

>90 jours: obligatoire

Selon le site des affaires étrangères françaises:

Les ressortissants français ne sont pas soumis à l’obligation de visa à l’entrée au Nicaragua dans le cadre d’un court séjour (90 jours maximum).
Le Nicaragua est membre de l’accord de circulation C4, espace commun comprenant le Honduras, le Guatémala, le Nicaragua et le Salvador. La durée totale d’un séjour continu sans visa dans les 4 pays ne peut excéder 90 jours.

Taxe
Une taxe de 10 dollars américains (USD) (qu’il n’est pas possible de régler en euros) doit être acquittée à l’arrivée dans le pays.

VACCIN POUR LE NICARAGUA

Rage
Hépatite A et B

Fièvre jaune (antiamarile)
Si visite récente de pays à risque

Selon le site des affaires étrangères françaises:

  • La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs en provenance de pays considérés, par l’Organisation mondiale de la Santé, zones de transmission active de la maladie.
  • Autres vaccinations conseillées : en fonction des conditions locales de voyage, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.
  • La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Plus d’infos sur le site du gouvernement ici .