Les couturières mayas de Dzitnup

Previous

Next

Artisanat traditionnel avec les couturières mayas de Dzitnup

Dzitnup, Yucatan Plusieurs heures 5 personnes max.

Toute l’année  Artisanat, couture, culture  Déjà testé par 2 Local Xplorers

Petit aperçu :

Si vous vous demandez qui fabrique les beaux vêtements traditionnels mayas ? Ne cherchez plus, c’est à Dzitnup que ça se passe. Dans ce petit village à quelques kilomètres de Valladolid, la majorité des femmes sont couturières et vendent leurs créations dans toute la région. Allez à leur rencontre, les tenues mayas n’auront plus de secret pour vous !

LA LOCAL IMMERSION

Et si nous devions perpétuer l’apprentissage de la couture traditionnelle  ?

Lors de votre voyage dans le Yucatán, vous vous rendrez vite compte que les vêtements traditionnels sont encore très présents. Il y a les habits de fête : grandes robes blanches, brodées de fleurs colorées autour du cou et en bas de la robe, portées par dessus une longue jupe blanche qui​ laisse dépasser sa dentelle en bas. Et les habits de jour : robes blanches plus simples et hauts fleuris.
Ses broderies, c’est à Dzitnup qu’elles sont réalisées avec de vieilles machines à coudre à pédale.

Cette immersion vous propose d’aller à la rencontre des couturières de la région pour découvrir leurs créations et apprendre à coudre les vêtements mayas.
Au programme :

Rencontre des familles de couturières
───
Découverte des différents modèles
───
Dessin du patron sur le tissu
───
Choix des fils et disposition dans la machine
───
Couture des motifs
───
Couture des extrémités

Laissez libre cours à votre créativité !

LA LOCALISATION

Dzitnup, Yucatan

Situé à 9km au sud de Valladolid, Dzitnup est un petit village sans beaucoup d’attrait touristique. Bien que les, très visités, cenotes X-keken et Samula se trouvent à un petit kilomètre, les visiteurs ne se rendent pas à Dzitnup. Cette destination hors des sentiers battus a tout de même beaucoup d’intérêt pour qui souhaite s’immerger dans la culture maya. Des enfants jouent dans les rues du village, des femmes préparent les tortillas faites à la main sur le feu de bois et le bruit des machines à coudre résonne dans tout le village.
Voici deux adresses pour rencontrer les familles de Sobretela et Ouana.
Sobretela : juste derrière l’église (à l’angle sud est, à notre passage, la maison n’était pas encore peinte, coordonnées gps : 20°38′47.17″N 88°14′38.85″W) 
Ouana : lorsque vous êtes à l’angle sud ouest de l’église, sur la rue principale, continuez vers le sud (à droite lorsque vous êtes face à l’église) la maison se trouve juste après la première intersection, coordonnées gps : 20°38′44.72″N 88°14′41.18″W
Depuis Valldolid, vous pouvez vous rendre à Dzitnup en vélo ou en taxi.

L’HÔTE

Sobretela, Ouana, et leurs familles

En vous rendant à Dzitnup, vous aurez l’opportunité de rencontrer plusieurs familles de couturières. Nous avons rencontré la famille de Sobretela, sa mère Filipa, son mari Miguel et leurs enfants Raul, Diego et Niki Ariana. Sobretela cout sur mesure la plupart du temps pour les habitants du village.

Quelques mètres plus loin, nous avons ensuite été accueillis par Ouana et son mari Diego qui créent et vendent des vêtements et accessoires à leur petite boutique du cenote X-keken. Deux approches différentes de la couture.

NOTRE EXPERIENCE

Après avoir demandé à plusieurs habitants de Valldolid où est ce que sont fabriqué ​s​ les vêtements mayas, nous nous sommes retrouvés au petit village de Dzitnup. Les habitants étaient vraisemblablement surpris de nous voir. Nous avons demandé dans le rue où nous pourrions trouver une couturière qui nous montre comment sont réalisé ​s​ les habits mayas et la dame nous a indiqué la maison de Filipa, la mère de Sobretela. Celle ci nous a amené à la maison de sa fille, à deux pas. Sobretela était en ​ ​ train de coudre. Elle nous a invité à rentrer. Elle travaillait sur la robe que lui avait commandé une dame pour une occasion particulière. Armée de sa vieille machine à coudre à pedale, Sobretela était à la tâche.

Elle nous a montré les modèles de dessins de fleurs utilisés afin de choisir avec sa cliente les motifs à réaliser sur la robe. Sobretela dessine ensuite les motifs à la craie sur le tissu afin de coudre dessus. Puis, elle nous a montré comment préparer la machine avec le fil. Et comment tendre le tissu afin de pouvoir coudre les motifs dessus. Les choses sérieuses commencent ensuite, il faut être très agile pour tourner le tissu afin que l’aiguille suive le trait du dessin. Sobretela n’a pas le droit à l’erreur.
Une fois les motifs brodés, le tissu est coupé et cousu afin de réaliser le vêtement.

Filipa nous présente la petite famille. Nous les remercions pour leur accueil et reprenons notre route.
En regagnant la route principale​ , le bruit d’une machine à coudre nous interpelle. Nous nous dirigeons vers la maison où nous sommes accueilli​s​ par Diego qui nous invite à rentrer, sa femme, Ouana, réalise des robes pour poupées afin de les vendre aux petites filles du village et aux touristes à leur magasin du cenote X-keken, à quelques kilomètres de là. Ouana travaille avec le même type de vieille machine à pédale et nous explique comme elle fonctionne.

Elle nous montre toutes les étapes pour réaliser les robes de barbies : elle découpe tout d’abord le tissu (devant de la robe) puis cou ​t​ les motifs en changeant de fil en fonction des couleurs souhaitées , elle découpe ensuite les bords et cou ​t​ le dos de la robe. Touche finale : les rubans qui relient les manches.

Ouana nous présente les robes maya de fête qu’elle confectionne en nous expliquant comment les réaliser. Magnifique. Elle réalise également des ceintures et serres-têtes et nous montre comment les coudre sur des tissus spéciaux. Très agile également, elle réalise sont travail rapidement de façon très précise.
Une fois son travail achevé, nous les remercions, échangeons nos numéros et repartons, enrichis d’une nouvelle expérience authentique.