Tissage traditionnel de hamac à Tixkokob

Previous

Next

Tissage traditionnel de hamac à Tixkokob

Tixkokob, Yucatan Plusieurs heures 5 personnes max.

Toute l’année  Artisanat, culture  Déjà testé par 2 Local Xplorers

Petit aperçu :

Au Mexique, les locaux dorment dans des hamacs et leur tissage est tout un art. Le village de Tixkokob est spécialisé dans la confection des hamacs de la région du Yucatan. C’est ici que les sœurs Neli et Naira vous apprendront à tisser de façon traditionnelle. Essayez vous au tissage et avec un peu de patience vous pourrez réaliser votre propre hamac !

LA LOCAL IMMERSION

Et si l’on tissait notre propre hamac  ?

Inédit au Mexique, l’apprentissage du tissage du hamac. Si chez nous ils servent souvent à faire la sieste ou même à décorer, au Mexique, les hamacs sont utilisés comme de réels lits ! Vous en trouverez dans toutes les maisons typiques. Dans le Yucatán, ils sont fabriqués à Tixkokob où de nombreuses familles tissent et vendent les hamacs. Vous trouverez des fabriques plus ou moins grandes et mêmes des locaux qui les fabriquent uniquement pour leur famille. Différents types de fils sont utilisés : le coton, le nylon, l’henequen (fibre de cactus). Les couleurs sont variées, il y en a pour tous les goûts ! Plus il y a de couleurs différentes plus il est compliqué de tisser le hamac.

Cette immersion vous propose d’aller à la rencontre des tisseurs de la région pour découvrir leurs créations et apprendre à confectionner les hamacs de façon traditionnelle.
Au programme :

Choix des différents types de fils
───
Apprendre à enrouler le fil sur l’aiguille
───
Apprendre à débuter le hamac sur le métier à tisser
───
Tissage du hamac avec changement de couleur
───
Tissage des points d’attaches du hamac
───
Apprendre à tricoter les côtés du hamac traditionnel

Et si vous avez 2 semaines sur place, vous pourrez même repartir avec votre propre hamac !

LA LOCALISATION

Tixkokob, Yucatan

Tixkokob est une petite ville située à 26km à l’est de Merida. Oubliée des circuits touristiques, elle dispose d’une très belle église. Il est très facile de se rendre à Tixkokob depuis Merida, des collectivos partent toutes les heures dès qu’ils sont pleins depuis la rue 54 entre la rue 65 et la 67. Comptez 30mn et 17$MX.
C’est dans la maison des sœurs Naira et Neli et dans celle de José que nous vous proposons d’apprendre à fabriquer les hamacs.
L’adresse de Neli et Naira : à l’intersection entre la rue 9 et la rue 18, c’est la jolie petite maison en pierre.
L’adresse de José : à l’intersection entre la rue 18 et la rue 27, c’est la maison verte.

L’HÔTE

José, Neli et Naira

Parmi les fabriques et familles qui fabriquent les hamacs à Tixkokob, nous avons sélectionné deux adresses pour apprendre ce processus qui se transmet de génération en génération : la petite fabrique de José qui vend ses hamacs à Merida et d’autres villages de la région et la maison des sœurs Neli et Naira qui tissent uniquement pour leurs proches.
Dans ces deux maisons, vous serez accueillis à bras ouverts et vos hôtes seront ravis de vous laisser tisser une partie d’un hamac et de vous montrer les différentes étapes.
La fabrication de hamac peut prendre 2 mois ​(​ un mois pour les locaux ​)​ , n’espérez donc pas réaliser le votre en moins de temps … même si vous ne repartez pas avec votre propre hamac, l’expérience vaut quand même le coup !

NOTRE EXPERIENCE

C’est en demandant aux locaux au fameux marché « Merida en domingo » où est ce que l’on pouvait apprendre la fabrication des hamacs que l’on nous a conseillé de nous rendre à Tixkokob. Le jour d’après, nous prenions le collectivos. À notre arrivée, des rabatteurs essay ​aient​ de nous amener à une fabrique de hamacs où ils prennent des commissions sur les éventuels achats des visiteurs. Nous marchons au hasard dans les rues, demandons à des passants où trouver une personne qui confectionne les hamacs et on nous dirige vers la maison verte, celle de José..

Celui ci a en effet un métier à tisser les hamacs dans le salon et de nombreux sur des étagères. José nous explique qu’il vend ses hamacs à plusieurs magasins de Merida et qu’il a un stand au marché de Merida tous les dimanches​ . Il nous montre les différents types de fils utilisés : le henequen (cactus), le nylon et le coton. Certains sont très colorés ceux en henequen en général blanc. Difficile de choisir entre les centaines de couleurs du l’atelier.

José nous montre comment fixer le fil sur la grosse « aiguille » en bois qui sert à tisser.
Vient ensuite le cours de tissage ​.​ S’ il est difficile d’expliquer, lorsque José nous montre ​,​ nous comprenons vite et une fois lancés,​ on ne s’arrête plus ! Il faut ensuite changer de couleur, toute une technique. José nous apprend ensuite comment commencer et finir le hamac puis comment enrouler les fils pour accrocher le hamac.

Avec patience, il nous laisse nous exercer. Pour José et sa famille, il faut compter 2 semaines pour réaliser un grand hamac de 2 places, 8 à 10 jours pour hamac 1 place et seulement 2 jours pour une chaise. Nous ne finirons donc pas notre ouvrage. Nous remercions José et continuons notre route.

C’est un peu plus loin en se baladant dans le village que nous admirons la belle petite maison ronde en pierre au coin de la rue. En nous approchant​ , nous remarquons qu’une dame tisse un hamac dans le salon, la porte grande ouverte. Nous voyant regarder, Neli nous invite à rentrer. Elle tisse un hamac en coton pour son frère, tandis que sa sœur tricote un des côtés. La télé allumée, le petit-fils dort dans le hamac du salon et des bougies sont allumées sur les hôtels.

Neli utilise la même technique que José nous avait montré précédemment, les mailles du hamac en coton sont beaucoup plus serrées que le hamac en nylon sur lequel nous nous étions exercés chez José. Un peu plus compliqué donc mais le principe reste le même. Il faudra 1 mois à Neli pour tisser le hamac puis 1 semaine pour tricoter les 2 côtés. Naira nous montre ensuite comment tricoter le côté du hamac, c’est encore une autre histoire. Sa vitesse d’exécution nous laisse perplexe.

Les côtés pendants du hamac rajoutent un charme certain. Les mexicains gardent leurs hamacs une vingtaine d’années tout en l’utilisant tous les jours comme lit !
Enchantés par nos rencontres ainsi que les savoirs qu’elles nous ont apportés​ , nous rentrons à Merida.