Poterie de barro à Amatenango

Previous

Next

Poterie de barro à Amatenango

Amatenango, Chiapas Plusieurs heures 4 personnes max.

Toute l’année  Artisanat, culture  Déjà testé par 2 Local Xplorers

Petit aperçu :

En quête d’artisanat local et de rencontres authentiques hors des sentiers battus ? Le petit village d’Amatenango spécialisé dans la poterie en barro (terre cuite) est idéal pour apprendre les pratiques traditionnelles. Vous aurez la chance de rencontrer la famille d’Amalia et confectionner vos propres figures en terre cuite.

LA LOCAL IMMERSION

Apprendre la poterie traditionnelle  ?

Les nombreux villages d’artisanat des alentours de San Cristobal de Las Casas ont chacun leur spécialité. À Amatenango, c’est la poterie en terre de barro que vous découvrirez ! Petit village oublié des circuits touristiques, Amatenango est situé au milieu de champs. La terre de barro est ici idéale pour façonner toute sorte de pots et figurines. Ici, vous découvrirez le mode de vie de cette communauté qui a conservé ses traditions.

On vous promet donc une expérience authentique avec au programme :

Fabrication de la terre
───
Façonner les objets ou figurines
───
Ponçage avant cuisson
───
Cuisson des objets
───
Peinture des objets

À vous de jouer !

LA LOCALISATION

Amatenango, Chiapas

C’est dans la maison d’Amalia située dans le petit village hors des sentiers battus d’Amatenango que vous découvrirez la poterie de Barro.
Dans une plaine entourée de montagnes, ce village d’agriculteurs est aussi connu pour ses poteries vendues dans la région.
À l’extrémité sud ouest de la place du village, face à l’église prenez à droite puis au 2ème croisement encore à droite la maison se situe à l’angle du prochain croisement.
Coordonnées GPS : 16°31′35.06″N 92°26′10.23″W
Pour se rendre à Acatenango, il faut prendre un colectivo depuis la gare de bus à côté du terminal ADO, au sud de la ville. Ici il vous suffit de demander lequel part pour Comitan, il vous laissera à Amatenango. Comptez 50-60$MX/personne et une heure de trajet.

L’HÔTE

Amalia et sa famille

Amalia, tout juste 18 ans, pleine de vie et très souriante, a arrêté ses études et se consacre à l’artisanat traditionnel. En plus de confectionner toutes sortes d’objets en terre cuite, elle cou ​t​ également les vêtements traditionnels. La tenue des femmes du village d’Acatenango est constituée d’une longue jupe plissée, d’un chemisier blanc à volants sur les épaules et cousu de petits liserés de couleurs et d’un tablier. Amalia revêt 2 tabliers lorsqu’elle travaille la terre, un pour ne pas salir ses vêtements et l’autre pour sortir. Amalia vit avec sa mère Juliana et ses 2 petits frères Leonardo et Kevin. Le père d’Amalia est ouvrier à Cancun, à plus de 1000km de chez lui, la famille ne le voit pas beaucoup. La cousine d’Amalia, Lucia, et sa tante viennent souvent travailler à la maison.
La famille est très accueillante et sera ravie de vous faire découvrir ses occupations.

NOTRE EXPERIENCE

C’est à San Cristobal que nous avons entendu parlé du village d’Acatenango. À la recherche d’artisanat traditionnel différent des nombreux autres​ que les vêtements, nous nous y sommes rendus​ . Le colectivo nous a déposé sur la route principale où des stands vendent l’artisanat local, les objets en terre de barro cuite. Nous sommes remontés à la place principale, les rues étaient assez vides. Nous avons demandé à un moto taxi où est ce que nous pourrions apprendre à façonner des objets en terre cuite et celui ci nous a amené à la maison d’Amalia. Celle-ci nous a accueilli ​s​ chaleureusement. Elle travaillait la terre lorsque nous sommes arrivés. Elle a bien voulu s’arrêter pour nous montrer tout le procédé ​ .

Les habitants d’Amatenango vont chercher le barro aux pieds d’une colline voisine. Celui-ci est ensuite mélangé à l’eau puis à du sable, tamisé, et ensuite entouré de plastiques pour ne pas qu’ ​il sèche. Le barro ressemble un peu à de la terre cuite.

 Une fois prête ​,​ Amalia peut nous montrer comment façonner un jaguar. Les figurines doivent être vide afin de ne pas exploser lorsqu’elles cuisent sur le feu. Malgré toute notre bonne volonté, notre figurine ne ressemble pas du tout au jaguar effectué par Amalia. Elle réalise le corps puis les pattes et enfin la tête puis elle ajoute les détails des joues et arcades.

Elle fait cela avec une facilité ​..​ . Tout en essayant de façonner notre propre figurine, nous discutons et apprenons beaucoup sur le mode de vie de la famille et ses coutumes. Amalia rattrapera ensuite la figurine de Nico pour la transformer en écureuil. Les figurines devront ensuite sécher 3 jours avant d’être frottées​ avec une pierre afin de les rendre lisses​ .

Puis vient l’étape de la cuisson des pots et figurine​s​ , il faut ​qu’​ Amalia et sa maman nous montrent​ comment les faire cuire 1h dans le feu.
Il est ensuite possible de les peindre. Amalia nous fait la démonstration d’un jaguar en dessinant d’abord les traits du museau et du visage et ensuite les petites taches sur tout le corps.

Le jaguar est alors prê​t​ à être vendu dans les marchés environnant​s​ . Nous retournerons rendre visite à la petite famille d’Amalia pour un cours de couture de ses magnifiques vêtements traditionnels.