L’art du métier à tisser avec un tisserand de Mitla

Previous

Next

Apprendre l’art du métier à tisser avec un tisserand de Mitla

Mitla, Oaxaca Une heure 1 à 4 personnes

Toute l’année  Artisanat, culture  Déjà testé par 2 Local Xplorers

Petit aperçu :

À l’air des machines et des textiles “Made in China” permettez-vous ce retour dans le temps au Mexique en découvrant comment serviette, napperon et parure de lit, sont fabriqués traditionnellement, à la main. Vous découvrirez que l’utilisation du métier à tisser s’apparente presque à une danse au rythme effréné…

LA LOCAL IMMERSION

Devenir un apprenti Tisserand ?

Dans cette ville classée parmi les “Pueblos Magicos” du Mexique, notamment grâce à la présence de ces temples maya, venez rencontrer ses habitants qui travaillent avec leur métier à tisser, parfois version king size, dans leur maison ou sur leur lieu de travail. Pour les localiser, tendez l’oreille, car l’utilisation du métier à tisser dégage un bruit mécanique bien particulier parsemé de morceaux de bois qui s’entrechoquent.

Au programme

Réalisation des bobines de fil permettant l’utilisation du métier à tisser
───
Explication de l’utilisation du métier à tisser
───
Visualisation des différentes réalisations

Une superbe expérience aux côtés du tisserand, pour la découverte d’un métier autrefois courant en France

LA LOCALISATION

Mitla, Oaxaca, Mexique

Mitla, ville classée parmi les Pueblos Magicos du Mexique, propose principalement la visite des temples de la ville. Hormis cela, accordons nous à dire que cette ville ne nécessite pas une journée pleine de visite, bien que sa place principale soit charmante et son marché artisanal assez bien fourni. En revanche, en parcourant les rues, vous entendrez et verrez de nombreux habitants utilisés les métiers à tisser pour la confection des textiles locaux.
Nous vous proposons une immersion simple à localiser puisqu’à quelques mètres des temples. Loin d’être le plus authentique de la ville, ce lieu permet d’être au contact des travailleurs locaux qui seront ravis de vous en dire plus sur leur métier. Pour une immersion chez l’habitant, contentez vous de parcourir les rues de la ville, demandez aux habitants, quelque minutes devraient suffire pour vous immerger dans le quotidien de ces travailleurs.
.

L’HÔTE

Hector.

Hector, tisserand de Mitla, travaille ici chaque jour. Le métier à tisser est mis à sa disposition, et il vend les pièces qu’il a produites à la journée, à son “employeur”. Tel est l’organisation de la plupart des entreprises de la ville, où les travailleurs qui n’ont pas leur propre métier à tisser sont payés au nombre de pièces produites. Ce travail très physique, majoritairement pratiqué par les hommes, vous sera expliqué en détail par Hector ou tout autre travailleur ravi de faire votre connaissance.

NOTRE EXPERIENCE

C’est après avoir remarqué les bruits des métiers à tisser dans la ville que nous nous invitons dans cette fabrique de serviettes, napperons et autres parures de lits, qui donnent sur la rue. À deux pas du marché artisanal et des temples, ce lieu attire davantage notre attention parce qu’il est ouvert sur la rue et parce qu’il est authentique : s’y trouve également un magasin où se vendent les productions de la semaine aux touristes passants.

Qu’importe, Hector nous fait signe de venir le voir alors que nous sommes entrain de regarder comment sont confectionnés les petites bobines de fil utilisées dans les métiers à tisser. À partir de grosse bobines, une petite machine permet de dérouler le fil autour des fusains qui sont ensuite insérer dans le métier à tisser.

Hector, visiblement heureux de notre présence, nous détaille alors comment il utiliser le métier à tisser : first step , passer les fils un par un dans de petits anneaux permettant de faire les lignes verticales du tissu. Ces fils sont séparés en 2 parties qui se croisent pour former un 8, permettant ainsi de passer le fusain dans les boucles de ce 8 afin de faire la partie horizontale des quadrillages du tissu.

Ainsi, avec ses pieds, Hector appuie en alternance à droite et à gauche pour inverser le sens du 8, et donc la boucle dans laquelle passera le fusain, et simultanément avec ses bras il tire sur une ficelle, à droite pour que le fusain passe dans la première boucle en allant sur sa droite , à gauche pour que le fusain passe dans la deuxième boucle en revenant sur sa gauche.

Pas si simple à expliquer mais nous vous invitons à vous rendre à Mitla pour découvrir l’utilisation des métiers à tisser, rien ne vaut une immersion pour découvrir à votre rythme la confection des tissus maya.